Connect with us

Championnat de France

Rallye du Touquet 2013 – Shakedown

Publié

on

Après l’épisode neigeux complétement fou, ce Touquet 2013 s’annonce tout aussi fou!

Les équipages sont à la limite avec des passages vraiment chauds!

Jean-Marie Cuoq se fait une frayeur en finissant dans un mur de neige, mais sans gravité. Brunson préfère lui aussi le champ à la route… Mauffrey s’est fait une chicane

D’un autre côté, Maurin et Lefevbre sur sa 208 R2 sont a leur aise, enchainant des passages impressionnants!

Ca va glisser demain!

Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (16) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (15) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (14) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (13) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (12) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (11) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (10) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (9) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (8) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (7) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (6) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (5) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (4) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (3) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (2) Rallye du Touquet 2013 - Shakedown (1)

Fondateur de SpeedGuerilla et désormais Crank. Amoureux de vitesse et photographe à ses heures.

Championnat de France

53ème Rallye du Touquet 2013

Publié

on

Après un shakedown plutôt mouvementé, les équipages se sont lancés vendredi matin dans la première ES, celle de Camiers, parsemée de pièges en tout genre et de routes dégradées.

Touquet 2013 (1)

Dés celle ci, c’est Eric Brunson qui s’impose et lance le rythme bien qu’il ai commis une petite erreur et roulé quelques mètres dans le bas côté.

Touquet 2013 (31)

Julien Maurin à l’attaque perd du temps en calant dans une épingle. Snobeck, lui a fait un tête à queue dés le premier virage. Beaubelique lui est déjà ralenti par un problème mécanique.

Touquet 2013 (32)

D’après Alain Lefrançois, des spectateurs jettent de la neige sur la route.

Touquet 2013 (2)

Lors de la seconde spéciale, Brunson accroît son avantage, il déclare être fier de son choix de pneus. Anthony Cosson et Alain Foulon perdent du temps suite à une crevaison dans cette ES.

Touquet 2013 (3)

L’épreuve suivante déroulée sous une météo plus clémente est toujours dominée par Eric Brunson qui s’est fait une frayeur en arrivant en fond de 6 sur une chicane placée différemment du roadbook, ceci lui coûte un passage dans un champ.

Touquet 2013 (4)

Cuoq cale et perd quelques secondes, cependant il est content de l’apprentissage de la voiture. Snobeck commet une petite erreur, cale et se retrouve face à un ballot de paille.

Touquet 2013 (5)

Le local Bayard est satisfait de partir dans l’ordre du classement, ce qui lui permet de bénéficier de conditions de route meilleures.

Touquet 2013 (34)

Beaubelique toujours victime de ses problèmes mécanique roule tranquillement et dit même conduire avec le coude sur la portière, son seul soucis est de ne pas gêner les autres en attendant de tenter une amélioration à l’assistance. Lefebvre envoi très fort et signe un meilleur temps que Cédric Robert.

Touquet 2013 (6)

Dans l’ES 4 déroulée sur le front de mer, Brunson signe encore un temps scratch devant Cuoq. Snobeck pointe en retard et écope d’une pénalité. Beaubelique n’a toujours pas résolu ses problèmes, il songe à abandonner.

Touquet 2013 (7)

Le leader Brunson se fait devancer par Cuoq dans la 5ème ES qui revient à moins de 10 secondes. Snobeck accumule les pénalités. Du côté de R2, Stéphane Lefevbre signe un bon temps, déçu de ne plus être en bagarre avec Robert contraint à l’abandon. Mordacq, ex vainqueur, se fait piéger dans cette spéciale et voit s’envoler quelques secondes.

Touquet 2013 (8)

L’épreuve suivante est marquée par un nouveau scratch de Brunson, Lefebvre se plaint d’une sensation bizarre au niveau du freinage.

Touquet 2013 (9)

Lors de cette dernière spéciale de l’étape du vendredi, Brunson signe le meilleur temps, il a maintenant 20 secondes d’avance sur Cuoq qui ne s’avoue pas vaincu pour autant. Maurin est victime d’une crevaison, il change sa roue pendant la spéciale.

Touquet 2013 (10)

Snobeck sort beaucoup, rate énormément de freinages. Lionel Baud casse le turbo de sa 307. Mauffrey se fait une frayeur, il part en tête à queue à 150km/h. Nantet a fait une erreur qui a failli le faire renoncer.

Touquet 2013 (12)

Du côté des R1, c’est Defert qui méne avec 30 secondes d’avance sur son poursuivant Garcia. En twingo r2, Audet est en tête devant Clairay.

Touquet 2013 (13)

La deuxième étape débute dans l’épreuve de Bourthes, remportée par Maurin suivi de Brunson. Cuoq fait un petit tout droit, Snobeck fait une erreur de parcours et doit revenir sur ses pas avant le départ. Lefevbre pense avoir un problème mécanique, il pense à un joint de culasse. Audet part à la faute, et se fait double par Clairay qui à la vue de son concurrent calme le jeu. Mauffrey subit un problème méca du au passage dans le gué.

Touquet 2013 (14)

Dans l’ES d’Hucqueliers, c’est Brunson qui signe le scratch, Snobeck a encore fait une erreur, il dit que le roadbook est incompréhensible. Maurin attaque, cependant son mauvais choix de pneus l’handicape légèrement. Lemonnier se sort dans cette spéciale. Lefebvre abandonne, suite à une sortie où il a tapé dans une charrue. Serieys sort et se pose quelques secondes dans un champ.

Touquet 2013 (15)

Lors du second passage dans l’ES de Bourthes, Maurin signe un scratch devant Cuoq qui revient peu à peu sur Brunson, celui ci ne compte alors plus que 16 secondes d’avance. Pierre Roché est victime d’une crevaison, mais décide de rallier l’arrivée avant de changer de roue, tout comme Lefrançois. Martin continue sa course tout en gérant son avance en r2.

Touquet 2013 (16)

Le départ de l’avant dernière ES est lancé, Cuoq signe le scratch. Snobeck tape un poteau de bois dans l’épingle de Remortier. Maurin a frôlé la sortie en doublant Snobeck, qui ne s’est pas dérangé. Lefrançois casse le levier de vitesse, est reste bloqué en deuxième.

Touquet 2013 (17)

Le rallye se termine sur la victoire d’Eric Brunson, devant Cuoq et Roché compléte le podium.

Touquet 2013 (18) Touquet 2013 (19) Touquet 2013 (20) Touquet 2013 (21) Touquet 2013 (22) Touquet 2013 (23) Touquet 2013 (24) Touquet 2013 (25) Touquet 2013 (26) Touquet 2013 (27) Touquet 2013 (28) Touquet 2013 (29) Touquet 2013 (30)   Touquet 2013 (33)  Touquet 2013 (35) Touquet 2013 (36) Touquet 2013 (37) Touquet 2013 (38)  Touquet 2013 (40) Touquet 2013 (41) Touquet 2013 (42) Touquet 2013 (43) Touquet 2013 (44) Touquet 2013 (45) Touquet 2013 (46) Touquet 2013 (47)

Lire la suite

Championnat de France

Philippe Bugalski 1963-2012

Publié

on

Philippe Bugalski, 49 ans, est décédé cet après-midi d’une chûte accidentelle.

Philippe Bugalski débuta en rallye en 1985 au volant d’une Golf GTI avant de s’attaquer ensuite au Championnat de France des rallyes avec une Renault 5 Turbo. Lors de l’arrêt du programme Renault en rallye fin 1997 il trouve refuge chez Citroën ou il développera la Citroën Xsara Kit-Car puis WRC pour un autre grand pilote… Sebastien Loeb! C’est d’ailleurs avec la marque au chevrons qu’il décrochera ses trois titres de champion de France (1998, 1999, 2000) et qu’il remporta ses deux seules victoires en Championnat du monde des rallyes.

Toujours pilote d’essai chez Citroën, le Vichyssois avait aussi repris la société Automeca.

Encore une bien triste nouvelle pour le monde des rallyes…

Lire la suite

Championnat de France

Rallye du Touquet 2012

Publié

on

Et de 3 pour Eric Brunson (Subaru Impreza WRC)! Le pilote décroche une nouvelle victoire à son palmarès et commence la saison de la plus belle des manières. Jean-Marie Cuoq  (Ford Focus RS WRC) et Pierre Roché  (MINI John Cooper Works WRC) complète le podium.

Le Touquet 2012 faisait encore une fois le plein avec 165 concurrents au départ. Plus spectaculaire que les années précédentes, mais aussi moins cassant avec seulement de la pluie lors de la dernière journée.

Championnat de France des Rallyes Team

Champion de France des Rallyes Team en titre, le Team Saintéloc Racing – Mister Auto débute parfaitement la défense de sa couronne avec une première victoire grâce à Mathieu Arzeno (Citroën DS3 R3) et Cédric Robert (Peugeot 207 Super 2000) devant le Team 2HP Compétition – veloperfo.com d’Eric Meyer (Subaru Impreza) et Jean-Nicolas Hot (Subaru Impreza N15) et le Team MSR by GBI.com – Minerva Oil de Mickael Lobry (Mitsubishi Lancer Evo) et Stéphane Pustelnik (Renault Mégane RS).

Championnat de France des Rallyes Junior

Après le retrait du très attendu Florian Bernardi, un autre redoublant, Charles Martin, est allé chercher sa première victoire en Championnat de France des Rallyes Junior. Il s’impose devant un nouveau venu, Julien Rambault, et Damien Defert. Nicolas Romiguière, le Champion de France des Rallyes Junior en titre, réussit sa première apparition avec la Twingo R.S. R2 Evo engagée par Renault Sport Technologies en gagnant la classe R2.

Trophée Michelin

Référence du Championnat de France de la Montagne, Anthony Cosson (Porsche 997 / Team 2B Yacco) débute son Championnat de France des Rallyes par une victoire en Trophée Michelin. Il gagne cette première manche avec seulement 0’’5 d’avance sur Ludovic Gal (Peugeot 207 Super 2000 / Team Saintéloc Racing – Mister Auto). Johan Vanson (Mitsubishi Lancer Evo 6) complète le podium.

Citroën Racing Trophy

Sorti de la route dans la dernière spéciale, Quentin Gilbert abandonne et cède la victoire à Mathieu Arzeno.

Volant Peugeot 207

Stéphane Lefebvre gagne le Volant Peugeot 207, un beau cadeau d’anniversaire lui qui fêtait ses 20 ans!

Trophée Twingo R1

C’est Charles Martin qui l’emporte.

Déclarations des pilotes

Eric Brunson (Subaru Impreza WRC) : « Je suis très fier. Lorsque j’ai pris connaissance du plateau, avec des WRC de dernières générations, je me suis dit qu’il serait très difficile d’aller chercher une troisième victoire. Notre stratégie était d’attaquer fort dès le départ. On savait que si Cuoq parvenait à s’échapper, c’était fini. Ce matin, nous avons perdu du temps car nous n’avions pas les bons pneus. Cet après-midi, ce fut rocambolesque. Dans la dernière spéciale, on fait un tout-droit. Il doit y avoir quelques images… Il a fallu rester concentrés jusqu’au bout. C’était très tendu. Nous nous sommes bien battus avec Cuoq et sa Focus. C’était le deuxième rallye avec mon copilote et c’est une première victoire en Championnat de France. C’est une grande satisfaction pour lui aussi. Il a dû s’adapter à un nouveau pilote et à une nouvelle voiture. On forme un bel équipage. »

Jean-Marie Cuoq (Ford Focus RS WRC / Team Chazel by GT2i Ëroik Drink) : « Le bilan est positif même si nous avons été en position de gagner le rallye. On finit quand même deuxièmes. Nous n’avons pas fait le bon choix de pneus mais les temps étaient bons durant le week-end. Dans le dernier tour, on pensait ne prendre la pluie qu’au milieu… On l’a eue dès le début ! L’auto est nickel de chez nickel et la copilote aussi, comme aux Cévennes. Un championnat se joue sur huit courses. Il faut être régulier et ne pas faire d’erreur. »

Pierre Roché (MINI John Cooper Works WRC / Team FJ.com – Motul) : « Je suis très satisfait. Si on m’avait dit que je terminerai troisième de ce rallye, j’aurais signé tout de suite. La voiture est fantastique. Ce n’est que du plaisir de pilotage même si elle manque un peu de moteur. Il faudrait la même auto avec le moteur de la 307. »

Anthony Cosson (Porsche 997 / Team 2B Yacco) : « Je savais que ce serait dur, mais pas à ce point-là ! La route ressemblait parfois à du verglas. Qu’il fasse beau ou pas, ça reste glissant. Jusqu’au bout, je me suis concentré sur ma course. Je n’ai pas vraiment regardé derrière même si je savais que ça roulerait fort. »

Classement général final
1. E. Brunson / D. Heulin (Subaru Impreza WRC) 1:59:25:6
2. JM. Cuoq / M. Grandemange (Ford Focus RS WRC / Team Chazel by GT2i Ëroik Drink) +35:0
3. P. Roché / M. Roché (MINI John Cooper Works WRC / Team FJ.com – Motul) +5:06:6
4. JC. Beaubelique / C. Hugonnot (Ford Focus RS WRC / Team MSR by GBI.com – Minerva Oil) +5:22:9
5. F. Loix / L. Vanneste (Peugeot 207 Super 2000) +5:33:5
6. C. Robert / M. Duval (Peugeot 207 Super 2000 / Team Saintéloc Racing Mister Auto) +5:50:1
7. A. Cosson / S. Dubois (Porsche 977 / Team 2B Yacco) +9:24:7
8. L. Gal / C. Mondon (Peugeot 207 Super 2000 / Team Saintéloc Racing – Mister Auto) +9:25:2
9. J. Vanson / A. Brule (Mitsubishi Lancer Evo 6) +9:31:1
10. M. Arzeno / R. Jamoul (Citroën DS3 R3 / Team Saintéloc Racing – Mister Auto) +9:55:7

Photos du rallye du Touquet 2012

Lire la suite

Tendance