Connect with us

DTM

#Roadtrip / Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim

Publié

on

Direction le circuit d’Hockenheim en Allemagne à bord de l’enfant terrible, l’Audi S1, pour assister à la finale 2014 du DTM!

Le DTM, ou championnat Allemand des voitures de tourisme, est l’un des sports mécaniques les plus réputés chez nos voisins germaniques. A tel point qu’il en est devenu plus populaire que la F1! Pour preuve, il y avait 155000 spectateurs rassemblés dans les tribunes tout le weekend. Le programme était chargé: Scirocco R-Cup, Porsche Carrera Cup, F3 et bien entendu DTM! Noubliez pas de suivre la page du site sur Facebook pour faire le plein de photos!

Le circuit d’ Hockenheim est composé de longues lignes droites mais surtout d’une partie beaucoup plus lente, appelé stadium, où les tribunes rappellent celles d’un stade dans lequel on peut voir les autos évoluer! Le titre pilote était déjà joué, remporté par Marco Wittmann sur sa BMW, mais Audi, BMW et Mercedes avaient encore leur chances pour le titre constructeur.

Finalement Audi remporte un joli triplé avec une impressionnante victoire de Mattias Ekström qui finit la saison en 2ème  position au classement pilote.  Le champion du monde de l’an dernier Mike Rockenfeller, arrivé 2ème, passe de la 2ème à la 3ème place au classement pilote. Jamie Green finit la course en 3ème position.

Weekend plus difficile pour le Francais Adrien Tambay  dont on vous reparlera dans un prochain article, il abandonne mais se classe tout de même 19e. Audi présenté également sa RS7 autonome qu’on vous présentera aussi dans un prochain article. Et ce n’est pas fini, c’était l’occasion d’apercevoir et voir rouler la magnifique Audi TT Cup!

Pour résumer le DTM offre des courses palpitantes, les autos sont très proches en termes de performances et il est très difficile de prédire un vainqueur. Il n’est pas rare de voir des pilotes aller au contact. Les spectateurs y sont passionnés et l’on peut croiser les stars de la F1 en weekend comme Hamilton ou Rosberg. Le DTM, l’un des meilleurs sports autos au monde! Tout simplement.

Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (1) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (2) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (3) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (4) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (5) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (6) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (7) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (8) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (9) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (10) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (11) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (12) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (13) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (14) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (15) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (16) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (17) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (18) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (19) Finale de la saison DTM 2014 à Hockenheim (20)

Fondateur de SpeedGuerilla et désormais Crank. Amoureux de vitesse et photographe à ses heures.

Actus

Audi dévoile la nouvelle RS5 à Genève

Publié

on

Voici la nouvelle Audi RS5, et après avoir essayé la S5, cela donne irrésistiblement envie d’en prendre le volant!

Si le look de la S5 se rapproche d’une A5 classique, la RS5 se distingue complètement avec ses entrées d’air massive, ses phares teintés, ses arches de roues plus larges et son diffuseur à l’arrière. On a bien affaire à une RS et cela se voit. On remarquera aussi la petite lame sur la malle arrière, les grosses sorties d’échappement et les badges RS!

Elle inaugure un nouveau V6 3.0L biturbo de 450ch et 600Nm. Il permet au coupé d’abattre le 0 à 100km/h en 3.9sec et d’atteindre les 280 km/h avec le pack Dynamic qui fait sauter la bride des 250 km/h. Ce V6 est annoncé à seulement 8.7L / 100km en conso mixte et 197 gr/km de Co², un gain de 17% en terme d’efficience par rapport à l’ancienne génération. Le poids est en baisse, avec 1655 kg sur la balance, c’est 60kg de moins. A noter le toit en carbone en option qui n’y est pas pour rien.

L’intérieur respire également la sportivité avec une dominante de carbone. Derrière le volant en alcantara, il y a le fameux Virtual Cockpit et en même temps toutes les aides à la conduite que l’on retrouve dans le reste de la gamme A5.

Audi rattrape son retard sur les BMW M4 et Mercedes C63 AMG Coupé de la plus belle des manières. Elle sera disponible en juin à un tarif débutant environ à 97000 €.

Via Audi.

Photos de l’Audi RS5 2017

En même temps que la version de route, Audi a choisi de dévoiler la version DTM. Une superbe machine de course qui reprend les traits de sa sœur homologuée, la marque indique avoir développé les deux autos parallèlement.

Point de V6 ici, c’est un V8 de 4.0L de plus de 500ch qui anime la bête. Un moteur qui devra survivre pendant une saison complète de DTM.

Photos de l’Audi RS5 DTM 2017

Lire la suite

DTM

Nouvelle Mercedes AMG C63 de DTM, du sketch à la réalité

Publié

on

L’actuelle C63 AMG qui roule en DTM est l’auto la plus vielle du plateau, et généralement la moins performante également. Mercedes va tenter de faire briller à nouveau son étoile avec une toute nouvelle auto!

Le design change pour coller avec la nouvelle Classe C Coupé de série. Cette dernière gagne par ailleurs une série limitée aux couleurs d’AMG, un gris foncé mat avec des touches de jaune. Côté performances, elle reçoit un package aéro AMG et en option des freins carbone-céramique.

La C63 DTM est propulsée par un V8 de 4.0L de 489 ch à 7500 tr/min et 500 Nm de couple. Le moteur est associé à une boite séquentielle 6 rapports. Elle devrait logiquement faire ses débuts l’année prochaine.

Via Mercedes.

Sketchs de la Mercedes AMG C63 DTM

Photos de la Mercedes AMG C63 DTM

Lire la suite

DTM

Carton plein d’Audi pour l’ouverture du DTM 2015 à Hockenheim

Publié

on

Les courses de DTM se suivent mais ne se ressemblent pas. Le niveau étant tellement élevé et proche qu’il est impossible de prévoir le vainqueur d’une course. Rendant le championnat tout simplement passionnant!

La saison 2015 inaugure un nouveau format de course pour offrir aux spectateurs deux fois plus d’action. Désormais, lors de chaque événement, deux courses auront lieu, deux fois plus de plaisirs donc! Audi était le meilleur constructeur du DTM en 2014. Huit Audi RS 5 DTM ont rejoint la grille de départ en 2015, avec les mêmes pilotes que l’année dernière, dont les trois champions Mattias Ekström, Mike Rockenfeller et Timo Scheider en tête de liste. Sans oublier le Français, Adrien Tambay sur sa RS5 aux couleurs de Playboy.

Course 1 – Samedi

Pour les qualifications de la course du samedi, Jamie Green réalise la pole sur son Audi RS5 DTM avec 0,116 sec d’avance sur la Mercedes de Wehrlein. Avec 8 RS5 DTM dans le top 13, Audi montre immédiatement de solides performances. Pendant la course il n’a jamais été inquiété, malgré deux safety-car, pour décrocher la première victoire de cette saison 2015, devant les Mercedes AMG C-Coupé de Pascal Wehrlein et Paul Di Resta.

Seulement 16 des 24 voitures ont vu l’arrivée. Timo Scheider et Miguel Molina se sont percutés dès le premier tour, les obligeant à garer leurs autos au stand. Adrien Tambay sur sa RS5 Playboy a raté l’occasion de marquer des points suite à une excursion dans le bac à graviers et un contact avec Mattias Ekström, qui provoque la crevaison du Suédois. Le Français finit 15ème.

[quote cite=’Jamie Green’]J’étais aussi rapide l’année dernière mais j’étais tout simplement malchanceux lors de la course. Aujourd’hui, tout est allé parfaitement. Je suis au volant dans la même équipe, avec le même ingénieur et me suis senti à l’aise dans mon Audi RS5 DTM. Tout ce que je peux dire, c’est que je suis heureux.[/quote]

Course 2 – Dimanche

Le dimanche, le ciel menaçant a fini par craquer! Obligeant les pilotes à chausser les pneus pluies pendant la course et semant le chaos dans les stands.

Mattias Ekström a renoué avec la victoire en décrochant sa 20e victoire. Le Suédois a pris l’avantage dès le départ, il perd ensuite la tête de la course lorsqu’il chausse les pneus pluies. Le Scandinave a pu facilement reprendre les commandes face à Edoardo Mortara qui offre le doublé à Audi. Mais c’est l’Italien qui est en tête du Championnat à l’issu de la première manche.

Le podium est complété par Gary Paffett sur sa Mercedes, remonté du fond de grille. Adrien Tambay, parti dernier, et débutant pourtant une belle remontée,  abandonne suite à un contact. Un weekend définitivement à oublier pour le pilote Français.

Calendrier DTM 2015

30/04–03/05 Hockenheimring (D)
29–31/05 Lausitzring (D)
26–28/06 Norisring (D)
10–12/07 Zandvoort (NL)
31/07–02/08 Red Bull Ring (A)
28–30/08 Moscow Raceway (RUS)
11–13/09 Oschersleben (D)
25–27/09 Nürburgring (D)
16–18/10 Hockenheimring (D)

Photos du DTM 2015 à Hockenheim

Lire la suite

Tendance