Audi Sport vient de passer 3 jours de test de la RS5 DTM sur la piste de Portimão au Portugal

Les pilotes Mattias Ekström, Nico Müller et Mike Rockenfeller ont réalisés 3600 km dans l’auto pour collecter un maximum de données. Le but est d’optimiser l’auto pour obtenir un set-up de base pour l’ouverture de la saison 2015.

Mattias Ekström et Mike Rockenfeller ont fait le gros du boulot, mais le jeune Nico Müller a eu la chance aussi de rouler, le suisse qui va commencer sa deuxième saison de DTM avec Audi en 2015.

Nous avons peu d’occasions d’essais en DTM, donc les tours à Portimão étaient d’autant plus précieux pour moi. En plus, je peux toujours apprendre quelque chose en écoutant les communications radio des autres pilotes.
— Nico Müller
Dans le DTM, le diable est dans les détails. Même si la technologie des voitures a été gelé par la réglementation, le travail sur les détails ne s’arrête jamais. De plus, ça ne fait jamais de mal de faire quelques kilomètres dans la voiture. Même après tant d’années en DTM, cela aide à garder votre capacité à conduire et rester en pratique.
— Mike Rockenfeller
Un test de ce genre est plus ardu qu’un week-end de course parce que vous conduisez beaucoup plus. Vous essayer beaucoup de choses différentes et développer une bonne sensation de ce qui fonctionne bien et ce qui ne fonctionne pas si bien. Ce savoir-faire est très important pour la saison à venir.
— Mattias Ekström

Les prochains tests auront lieu également au Portugal du 25 au 27 mars prochain sur le circuit d’Estoril cette fois.

Via Audi.

Previous post

Les hôtesses du salon de Genève 2015

Next post

Configurez votre Porsche 911 GT3 RS

Thomas Boulenger

Thomas Boulenger

Fondateur de SpeedGuerilla. Amoureux de vitesse et photographe à ses heures.