Le Team Peugeot-Hansen aborde la deuxième saison du championnat du monde de Rallycross (World RX) avec un appétit féroce. Timmy Hansen et le nouveau venu Davy Jeanney incarneront cette ambition mondiale au volant de leur nouvelle Peugeot 208 WRX.

Cette nouvelle 208 WRX dispose d’un 2.0L de 550 ch et 4 roues motrices. On retrouve la déco coupe franche avec le rouge pour la partie arrière de l’auto vue sur la GTI 30th anniversaire. Depuis les cinq podiums conquis en fin de saison dernière et la victoire remportée à Franciacorta, la PEUGEOT 208 WRX a de nouveau pris du muscle pour affronter une concurrence sans cesse plus affutée. Que ce soit au niveau du châssis ou dans le domaine du moteur.

Toujours exploitée par l’équipe du Suédois Kenneth Hansen, l’une des figures légendaires de la discipline, la PEUGEOT 208 WRX sera à nouveau confiée à Timmy Hansen. Il aura un nouvel équipier en la personne du pilote français Davy Jeanney, vice champion d’Europe en 2013.

Notre voiture de l’an passé était directement dérivée de la 208 T16 et nous avons travaillé cet hiver pour nous rapprocher un peu plus des limites autorisées par le règlement. Nous pensons avoir fait un pas significatif en performance. L’objectif est de gagner des courses et d’être en mesure de viser les deux titres mondiaux (teams et pilotes). Nous ne serons sûrement pas les seuls avec de telles ambitions et nous sommes d’ailleurs heureux que d’autres constructeurs renforcent leur présence dans ce championnat en plein développement. Les nouvelles épreuves comme Barcelone et Hockenheim annoncent le Rallycross du futur. Il s’agit de hauts lieux du sport automobile, près de grandes villes et avec de superbes infrastructures. C’est très prometteur !
— Bruno Famin, directeur de Peugeot Sport
Je nous sens bien plus prêts que l’année dernière. En 2014, notre accord s’était conclu assez tardivement et cela avait été un tour de force d’être prêts pour la première course. Nous avions néanmoins réussi à être très compétitifs en deuxième partie de parcours. Nous avons construit sur l’expérience de l’an passé et sommes impatients de nous rendre à la première course ! Nous devons exploiter au mieux la 208 WRX et adopter les bonnes stratégies avec deux voitures bien positionnées à chaque meeting. Les victoires et le championnat se jouent sur des détails et il est important de pouvoir compter sur un duo de pilotes homogène et capable de jouer la gagne dans les treize épreuves.
— Kenneth Hansen, Team Principal
Je suis très excité ! Je pense que nous avons une voiture qui a le potentiel de gagner dès le début. Personnellement, j’ai beaucoup travaillé pour me préparer encore plus fort. Je me sens bien plus affuté et je pense que je vais disposer de la meilleure voiture de toute ma carrière. Je suis heureux d’accueillir mon nouvel équipier. Je côtoie Davy depuis ma première saison de Rallycross. Il est très constant et très fort. Il a l’œil pour savoir quand attaquer ou quand assurer. Il sera très dur à battre.
— Timmy Hansen
C’est une nouvelle vie qui commence car, pour moi, il s’agit de mon premier contrat avec une équipe d’usine. C’est un grand tournant dans mon parcours et j’entends bien m’impliquer à fond pour relever ce défi. Je vais disposer des bonnes cartes, à moi de bien jouer avec. Lorsque j’ai eu l’occasion d’essayer la 208 WRX et j’ai vraiment été surpris : son moteur marche vraiment fort ! J’espère faire une saison crescendo avec des podiums et des victoires à la clé.
— Davy Jeanney

Calendrier du Championnat du monde FIA de Rallycross 2015

  1. 24-26 avril : Portugal (Montalegre)
  2. 1er-3 mai : Allemagne (Hockenheim)
  3. 15-17 mai : Belgique (Mettet)
  4. 22-24 mai : Grande-Bretagne (Lydden Hill)
  5. 19-21 juin : Allemagne (Estering)
  6. 03-05 juillet : Suède (Holjes)
  7. 07-08 août : Canada (Trois-Rivières)
  8. 21-23 août : Norvège (Hell)
  9. 04-06 septembre : France (Lohéac)
  10. 18-20 septembre : Espagne (Barcelona)
  11. 02-04 octobre : Turquie (Istanbul)
  12. 16-18 octobre : Italie (Franciacorta)
  13. 27-29 novembre : Argentine (San Luis)

Via Peugeot Sport.

Previous post

Feu vert de la FIA pour la Skoda Fabia R5

Next post

Essai de l'Audi TTS quattro 2.0L TFSI 310ch

Thomas Boulenger

Thomas Boulenger

Fondateur de SpeedGuerilla. Amoureux de vitesse et photographe à ses heures.