La seconde manche du WorldRX se tenait ce weekend à Hockenheim lors du DTM Festival. Le rallycross mondial a fait ses débuts sur le circuit de F1 spécialement aménagé à son effet pour l’occasion, à l’intérieur de la Sachs Arena.

Le Norvégien Petter Solberg a remporté la victoire finale en menant la course de l’extinction des feux jusqu’au drapeau à damiers devant plus de 75 000 spectateurs! Le pilote de Ford Olsbergs MSE, Reinis Nitiss termine en seconde position, suivi de Timmy Hansen de l’équipe Peugeot-Hansen pour la troisième place.

L’équipe SDRX (Solberg Doran Rallye-Cross) a pourtant vécu un week-end tourmenté, de part l’abandon au deuxième tour du britannique Liam Doran. Malgré cette difficulté, Solberg a confirmé sa pole position aux troisième et quatrième rounds, remportant ainsi la finale de cette manche.

Le pilote Norvégien est à présent leader du Championnat avec 15 points d’avance, permettant à son équipe de devancer Ford Olsbergs MSE de trois points (avec 74), Peugeot-Hansen se situant en troisième position avec un cumul de 65.

J’aime beaucoup les bonnes grosses bagarres et les compétitions ardues, c’est pourquoi je suis fou de rallycross. Les fans ont l’air d’aimer le rallycross, ça a été super pour moi d’être à Hockenheim ce week-end, et puis c’était bien organisé. Ça n’a pas toujours été facile, avec un mauvais départ le vendredi, il y avait très peu d’adhérence et j’ai enchainé avec une crevaison en demi-finale.  J’avais deux choix pour le samedi : la première était d’aller vite, la seconde d’aller TRÈS vite. Evidemment j’ai pris la deuxième! Je sais que tout le monde dit ça mais ma victoire est dédiée à mon équipe. Ils sont géniaux et je n’en serais pas là sans eux.
— Petter Solberg

Les spectateurs et les fans de DTM ont fait preuve d’une belle reconnaissance pour cette nouveauté qu’est le rallycross mondial. L’ambiance était au rendez vous dans les gradins! Solberg a aussi été récompensé du prix Monster Energy Super Charge pour sa rapidité. Ajoutez à cela une montre de la prestigieuse marque Rebellion, la Wraith Drive!

Le deuxième du podium, Nitiss, s’est montré très régulier du haut de ses 19 ans, en faisant à chaque fois partie des cinq meilleurs temps lors des différentes manches. Le jeune Letton a même plaisanté sur la différence d’age avec le champion du monde en titre.

Je suis très heureux, on s’est montrés tout du long de plus en plus proches de Petter, mais je pense qu’il conduisait déjà, alors même que je n’étais pas encore né.
— Reinis Nitiss

L’équipe Peugeot-Hansen ferme la marche des vainqueurs avec Timmy Hansen, remportant la troisième place à bord de sa 208 WRX supercar. Le Suédois de 22 ans s’est qualifié 12ème après le classement intermédiaire, et malgré un départ sur la grille pour la semi et la finale, le pilote nous a tout de même fait une prodigieuse remontée. Une place bien méritée.

Vidéo de la finale du World RX à Hockenheim

Photos du World RX à Hockenheim

Previous post

Carton plein d'Audi pour l'ouverture du DTM 2015 à Hockenheim

Next post

Peugeot Vision Gran Turismo, pour rêver un peu

Thomas Boulenger

Thomas Boulenger

Fondateur de SpeedGuerilla. Amoureux de vitesse et photographe à ses heures.