Les temps sont durs pour McLaren, du moins en F1. Le pari de se tourner vers un nouveau motoriste était risqué en 2015 avec des performances qu’on attendait tous: médiocre.

Honda, qui en plus de ses méthodes de travail éloignés des standards européens, devra absolument fournir un moteur plus performant en 2016.

Le début d’une nouvelle saison procure toujours un sentiment spécial, qui se caractérise par beaucoup d’attente pour l’année à venir. Cette année n’est pas différente : je suis excité et impatient. L’année dernière, les projecteurs était braqués sur McLaren-Honda car nous embarquions pour la première année de ce nouveau partenariat. C’était une saison difficile pour nous tous, mais nous avons appris énormément. L’hiver a été très productif pour moi. Je me suis entraîné extrêmement dur, comme d’habitude, mais j’ai aussi profité du temps avec ma famille, tout en gardant un œil sur le travail fourni au McLaren Technology Centre de Woking, où les gars de McLaren ont effectué un incroyable boulot pour que tout soit prêt à temps. Les gars de Honda ont aussi travaillé d’arrache-pied à Sakura.
— Fernando Alonso

Le pilote Espagnol aura a ses côtés Jenson Button. A deux, ils tenteront de redresser la barre du paquebot McLaren.

Photos de la McLaren MP4-31

Previous post

Pas de révolution pour la Mercedes F1 W07 Hybrid

Next post

Haas F1 présente sa VF-16

Thomas Boulenger

Thomas Boulenger

Fondateur de SpeedGuerilla. Amoureux de vitesse et photographe à ses heures.