Connect with us

F1

Renault revient en F1 en tant que team avec la RS16

Publié

on

Le PDG du Groupe Renault, Carlos Ghosn, a révélé les plans de Renault en sports mécaniques lors d’un événement organisé aujourd’hui au Technocentre Renault à Guyancourt.

Au cœur des activités sportives, s’impose la nouvelle écurie Renault Sport Formula One Team. Ce nouveau concurrent engagera un châssis Renault R.S.16 développé et assemblé à Enstone, tandis que le groupe propulseur Renault R.E.16 continuera d’être développé à Viry-Châtillon.

Un certain nombre de nominations a été réalisé à des postes clés de l’écurie de Formule Un. Bob Bell devient Directeur Technique F1 et aura sous sa responsabilité Nick Chester, Directeur Technique Châssis, et Rémi Taffin, Directeur Technique Moteur. Kevin Magnussen et Jolyon Palmer sont confirmés comme pilotes titulaires de Renault Sport Formula One Team. Ils seront accompagnés par Esteban Ocon, qui rejoint l’équipe en tant que troisième pilote et pilote de réserve.

Infiniti va continuer son aventure en Formule Un aux côtés de Renault, en renforçant son engagement par le biais d’un programme technologique spécifique. Infiniti développera la seconde génération de systèmes de récupération d’énergie (ERS) pour le groupe propulseur F1. Le partenariat technique entre Total et Renault se poursuivra en 2016.

Renault a également annoncé de nouveaux partenariats avec d’autres marques prestigieuses, dont l’horloger de luxe Bell & Ross, la plus innovante des jeunes pousses d’ingénierie acoustique Devialet, le groupe de prêt-à-porter Bestseller et le renouvellement des contrats avec des partenaires actuels de l’équipe F1, dont Microsoft et EMC. Renault continuera de travailler avec Gravity Motorsports, une filiale de Genii Capital Group qui conserve une part minoritaire de l’écurie de F1. Genii et Gravity ont œuvré sans relâche pour assurer la survie de l’équipe dans des circonstances particulièrement difficiles. Renault est heureux de reconnaître cet engagement et Gérard Lopez reste directeur non-exécutif de l’écurie.

Au niveau restructuration, Renault Sport est désormais contrôlé par deux entités distinctes : Renault Sport Racing et Renault Sport Cars.

Renault Sport Racing sera en charge de toutes les activités compétition de Renault, avec Renault Sport Formula One Team, Renault e.dams, Formula Renault 2.0, Renault Sport R.S. 01 Trophy, ainsi que d’autres programmes de compétition-clients sur circuit et en rallye. Renault Sport Racing gèrera ses engagements depuis ses deux sites d’Enstone au Royaume-Uni et de Viry-Châtillon en France.

Renault Sport Cars, une émanation de la division Renault Sport Technologies, dirigera le développement et la commercialisation de la gamme de véhicules de série Renault Sport. Renault Sport est reconnu dans le monde entier pour l’excellence de ses berlines compactes sportives telles que Mégane R.S. et Clio R.S., ainsi que pour l’efficacité et l’accessibilité de ses GT, dont Nouvelle Mégane GT. Renault Sport va développer son empreinte internationale, l’attrait pour sa Marque et faire croitre sa gamme par l’intermédiaire d’investissements supplémentaires en R&D.

Renault Sport Racing et Renault Sport Cars travailleront main dans la main pour maximiser les synergies techniques et commerciales, de la piste à la route. La première démonstration de cette étroite relation entre les deux entités sera révélée lors du Grand Prix de Monaco, surprise à prévoir donc.

[quote cite=’Carlos Ghosn’]Les sports mécaniques attisent toujours l’imaginaire des passionnés, comme des conducteurs de tous les jours. Aujourd’hui, nous lançons donc un programme exhaustif. La Formule 1 est au cœur de nos efforts visant à accroître la notoriété de Renault, particulièrement sur des marchés où la Marque fait ses premiers pas. Cet engagement est également destiné à promouvoir le transfert de technologies de la piste à la route[/quote]

Renault Sport Racing sera présidé par Jérôme Stoll, avec le soutien de Cyril Abitboul dans un rôle de Directeur Général. Frédéric Vasseur sera sous les ordres de ce dernier en tant que Directeur de la Compétition, en charge des questions sportives et techniques. Renault Sport Cars sera dirigé par Patrice Ratti, Directeur Général. Guillaume Boisseau, Directeur des Marques du Groupe Renault, sera en charge du marketing et s’assurera que l’activation et le positionnement des programmes sportifs soient en phase avec la stratégie marketing de Renault.

Les anciennes équipes de Renault Sport Technologies dédiées à la compétition-clients travailleront désormais sous la bannière de Renault Sport Racing, toujours sous la direction de Jean-Pascal Dauce. La nouvelle organisation permettra à Renault de connecter chaque catégorie plus efficacement, en rallye avec Clio R3T et le rallye-raid, et avec les formules monotypes comme la Clio Cup et Renault Sport RS01 Trophy. Renault continue également son implication dans la catégorie monoplace Formula Renault 2.0. Depuis plus de quarante-cinq ans, cette discipline a permis à de nombreux champions de débuter en sport automobile et d’atteindre le plus haut niveau. 60 % des pilotes titulaires en F1 viennent de la Formula Renault.

Les activités de Renault en Formula E seront également intégrées à Renault Sport Racing. Renault s’est engagé dans ce championnat jusqu’à – au moins – la quatrième saison avec l’équipe Renault e.dams. Durant les prochaines saisons, Renault Sport Racing développera et fournira le groupe propulseur composé d’une boîte de vitesses et d’un moteur électrique à Renault e.dams. Les objectifs sont ambitieux : gagner les titres Pilotes et Constructeurs.

Renault Sport Academy
La Renault Sport Academy a aussi été annoncée avec le double objectif de détecter de jeunes talents capables d’accéder à la Formule Un et d’offrir une chance aux différents marchés de Renault de jouer un rôle actif dans la performance sportive de demain, à travers la promotion et le soutien de leurs pilotes locaux.

Grâce à cette annonce, les sports mécaniques se réaffirment comme une partie intégrante de la l’identité de marque de Renault et de son ADN.

Via Renault.

Photos de la Renault RS26 F1 2016

Fondateur de SpeedGuerilla et désormais Crank. Amoureux de vitesse et photographe à ses heures.

F1

Rencontre avec Renault Sport F1 Team

Publié

on

F1 Test Barcelone Renault RS18 Carlos Sainz Niko Hulkenberg

Direction Barcelone pour les essais F1 de présaison.

Il fait beau, cela peut paraître stupide mais la semaine dernière, il neigeait! Hélas, Pirelli ne prévoit pas encore de pneus neige dans ses compositions de pneus pour F1, et les équipes ont du attendre le retour du soleil avant de pouvoir appréhender leurs nouvelles monoplaces. C’est le cas de Renault et des deux pilotes: Nico Hulkenberg et Carlos Sainz.

F1 Test Barcelone Renault RS18 Carlos Sainz Niko Hulkenberg

L’atmosphère est studieuse, tout en étant décontractée. On est loin de la pression d’un weekend de course. Malgré tout, cela reste de la F1 avec ses petits secrets, et je ne vais pas vous montrer tout l’envers du décor pour des raisons évidentes de confidentialité, ni le moment où j’ai vu la Renault F1 RS18 à nue (réservé aux adultes). C’est tout simplement une merveille de technologie, de compacité, et d’ingéniosité.

Quoiqu’il en soit après 2 semaines d’essais, on ne tire pas de plan sur la comète chez Renault Sport F1 sur la saison à venir et ses vingt et un grand prix. Cette année et contrairement à l’an passé où Renault a terminé 6ème du classement constructeur, pas d’objectif.

F1 Test Barcelone Renault RS18 Carlos Sainz Niko Hulkenberg

Lors de cette journée, j’ai pu rencontrer Carlos Sainz, le pilote Espagnol est tout aussi sympathique que son homologue Allemand, Nico Hulkenberg. Je trouve que c’est important de le signaler, car on a tous en tête une image élitiste de la F1 et de ses pilotes inaccessibles. Il est vrai que la F1 reste le top du sport automobile, mais les nouveaux propriétaires de la F1 veulent en faire un sport plus accessible pour le commun des mortels.

F1 Test Barcelone Renault RS18 Carlos Sainz Niko Hulkenberg

Quelques questions à Carlos Sainz

Peux tu nous parler de la saison à venir et de la RS18?

Je pense que la saison va bien se passer. Je suis content avec la voiture, elle est rapide, et avec le travail de Renault, elle va s’améliorer au cours de la saison. Mais en F1, c’est toujours la même histoire: Tant que vous n’êtes pas à la première course vous ne savez pas ou vous vous situez.

Est ce que tu es confiant pour faire un podium cette année?

Un podium cette année ne fait pas partie de mes objectifs. L’objectif est d’être le plus proche possible des leaders. Le podium en F1 signifie de battre les 3 top teams que sont RedBull, Mercedes et Ferrari. Les 6 premières places sont donc déjà prises.

Est ce que tu sens que Renault va devenir un top team?

Le team grossit énormément, c’est le résultat d’un investissement. Nous sommes ceux qui se développent le plus vite en ce moment en F1, et cela veut dire que les choses vont dans le bon sens et je suis très confiant que Renault gagnera à nous le championnat du monde.

Donc tu es à la bonne place pour le futur?

Je le pense. Le team évolue petit à petit, il n’y a pas d’urgence, de précipitation.

Pour parler du Halo, te sens-tu plus en sécurité dans la voiture?

Non je ne me sens pas plus en sécurité, en même temps je n’y fais pas attention, car je ne le vois pas quand je pilote. C’est juste plus compliqué de rentrer ou sortir de la voiture.

F1 Test Barcelone Renault RS18 Carlos Sainz Niko Hulkenberg

Quelques questions à Nico Hulkenberg

Comment te sens tu avec la voiture? Es-tu heureux pour le moment?

Je suis très heureux avec la voiture. Je pense que ces deux semaines de tests ont été très bonnes pour nous. Nous avons beaucoup roulé et nous avons beaucoup appris sur la voiture et sur les pneus. Je pense que notre niveau de performance n’est pas mauvais mais nous avons encore du travail pour améliorer certaines choses.

Vous serez prêt pour Melbourne?

Nous devons l’être comme tout le monde. Oui nous sommes prêt! Si l’on devait comparer par rapport à l’année précédente, nous sommes en bien meilleure position, on a une bonne base et le team se développe dans le bon sens. Je suis confiant.

Est ce que ressens les différences au volant entre la RS17 et la RS18?

Cette année, la voiture a plus d’appuis donc plus de grip. Mais ils viennent de refaire la piste de Barcelone donc elle offre aussi plus de grip. C’est donc pour le moment difficile de ressentir toutes les différences.

Est ce que tu te sens plus en sécurité avec le Halo?

Je ne me suis jamais senti en danger. Le Halo ne change pas grand chose pour moi, cela n’affecte pas ma vision, je ne me sens pas moins bon ou meilleur avec. C’est transparent.

Si tu devais piloter la F1 de tes rêves, que modifierais tu dessus?

Vous voulez toujours plus de puissance, plus de vitesse, une voiture plus rapide. Cette génération de F1 est déjà très rapide, le V6 hybride est impressionnant. Le seul point négatif est le poids. Avec l’hybridation, la taille de la voiture, les gros pneus, elles deviennent un peu lourdes.

Il y a quelques années tu as gagné les 24H du Mans, cette année Fernando Alonso y participe, est ce que tu as prévu d’y revenir?

Aujourd’hui, à ce jour, non. Mais je ne dis pas non plus: non plus jamais. Pour le moment je me concentre avec Renault, à réussir ce projet en Formule 1. Peut être dans quelques années, après ma carrière en F1, mais pour le moment je n’y pense pas.

F1 Test Barcelone Renault RS18 Carlos Sainz Niko Hulkenberg

Il reste désormais deux semaines avant le GP d’Australie à Melbourne qui ouvrira la saison de F1. Bonne chance à Renault pour cette nouvelle saison!

Renault Sport F1 Team réalisera ce dimanche sur la Promenade des Anglais à Nice, une démonstration avec deux monoplaces historiques de l’écurie. Alain Prost sera au volant de la RE40 de 1983, alors que Nico Hülkenberg pilotera la Lotus-Renault de 2012. Cette démonstration préfigure le F1 Live qui doit être organisé à Marseille en préambule du prochain Grand Prix de France.

F1 Test Barcelone Renault RS18 Carlos Sainz Niko Hulkenberg

// Merci à Renault Sport F1 Team pour l'invitation.

Lire la suite

F1

Toro Rosso présente sa STR13

Publié

on

Toro Rosso STR13

Toro Rosso n’a pas le même succès que son grand frère RedBull, mais elle a le mérite d’exister et présente sa nouvelle monoplace STR13.

La petite écurie a l’habitude de changer régulièrement de motoriste, cette année, elle fera équipe avec Honda. McLaren a souvent mis en avant des difficultés de communication avec Honda et un manque de culture de la F1 du côté du constructeur japonais ces trois dernières années.Toro Rosso semble avoir fait le nécessaire pour mettre en place une bonne communication avec son nouveau partenaire. L’équipe a organisé des séminaires pour permettre à ses employés de découvrir la façon de communiquer au Japon.

« Nous nous sommes préparés pour cette coopération, nous avons appris comment communiquer avec des entreprises japonaises et avec Honda, et je pense que c’était utile de découvrir leur façon de penser, parce que c’est une culture très différente. Ces séminaires ont été très positifs et nous avons une très bonne relation avec Honda. »

Franz Tost, patron de Toro Rosso.

Toro Rosso penche pour la continuité avec sa STR13. Le principal changement se situe sur la face avant, avec un nez beaucoup plus large que l’année dernière.

Le Français Pierre Gasly, champion GP2 en 2016, et l’Australien Brendon Hartley, transfuge de Porsche en endurance, seront les pilotes 2018.

Toro Rosso STR13

Lire la suite

F1

La Mercedes F1 W09 EQ Power+ est la voiture à battre

Publié

on

Selon Mercedes, la toute nouvelle F1 W09 EQ Power + est supérieure à l’ancienne dans tous les domaines et devrait améliorer les records de l’an dernier sur la piste, devenant ainsi la voiture Mercedes F1 la plus rapide de l’histoire. Voilà de quoi mettre une pression supplémentaire sur le monde de la F1, toujours incapable de menacer Mercedes dans sa conquête de titres.

Mercedes conserve un nez très fin. Le halo a été peint en noir et les lignes de Petronas, le sponsor-titre de Mercedes, changent légèrement sur les côtés de la voiture. Côté sponsors, Tommy Hilfiger remplace Hugo Boss.

« C’est toujours un moment passionnant parce que ce qui a été dessiné prend forme et prend vie. Tout ne se passe pas sans heurts quand on essaie de repousser les limites. Je dirais que nous avons eu un bon hiver, sans vrais soucis. Mais toute l’équipe a énormément travaillé. Nous apprécions certains traits de caractère de notre diva. La W08 était la voiture la plus rapide de la grille, c’est celle qui a décroché le plus de poles et gagné le plus de courses l’an dernier. Donc nous avons fait attention à ne pas perdre les nombreuses forces de la voiture, juste pour éliminer les faiblesses. »
Toto Wolff, directeur de l’équipe

Mercedes a remporté les quatre derniers titres mais le changement de règlement, l’an dernier, a remis Ferrari dans la course.

La voiture de l’an dernier était fantastique mais il y avait des choses à améliorer. Cette voiture partage son ADN avec la voiture de l’an dernier, c’est sa voiture soeur. Elle est meilleure dans tous les domaines. L’apparence est similaire mais en dessous, tout a été affiné. L’an dernier, il y a des courses où nous avions des difficultés. Comprendre ces difficultés a été au cœur de nos objectifs. »

Lewis Hamilton

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas sont tous les deux sous contrat jusqu’à la fin de l’année.

Lire la suite

Tendance