À compter du 1er janvier prochain, tous les films teintés dépassant un seuil de 30% devront avoir disparu des vitres avant latérales des véhicules. Seules quelques dérogations seront possibles.

La mesure avait été annoncée et le décret vient de tomber. À compter du 1er janvier prochain, tous les véhicules en circulation ne devront plus avoir de vitres teintées dépassant un seuil de 30%. En d’autres termes, un taux de 70 % de lumière devra passer. Une interdiction qui touche les vitres teintées avant latérales .

Selon le décret publié ce mercredi, le contrevenant s’exposera à une amende de 135 euros, la perte de trois points et à la possibilité pour les forces de l’ordre d’immobiliser le véhicule. Le texte prévoit que le conducteur et non le propriétaire s’exposera à ces sanctions.

Une situation aberrante et étonnante sachant que les politiques roulent largement en vitres teintées, on verra si eux aussi se plieront à cette interdiction. Car s’il est prévu des dérogations, celles-ci seront exceptionnelles. Ce décret qui promulgue cette interdiction suscite aujourd’hui la colère des représentants des professionnels des films pour vitrage. Pour eux, cette règle va tuer tout un secteur économique, soit 800 entreprises en jeu et 1 800 emplois à la clé.

Avec ce décret, ce sont donc des centaines de milliers de propriétaires de véhicules aux vitres teintées qui devront aussi faire retirer les filtres déjà posés, qu’ils aient fait le choix après achat d’investir une somme non-négligeable pour faire réaliser l’intervention ou qu’ils aient acquis le véhicule en l’état.

Au-delà de la question de la restriction des libertés individuelles, c’est une mesure financièrement injuste pour les automobilistes. C’est pourquoi nous demandons au Gouvernement qu’il prenne en charge les coûts inhérents à la dépose des films qui équipent aujourd’hui leurs véhicules.
— Daniel QUERO, président de 40 millions d automobilistes

TLV-01

Previous post

Configurez votre Ford GT

Next post

Aston Martin Vantage GT8, l'extrêmiste

Thomas Boulenger

Thomas Boulenger

Fondateur de SpeedGuerilla. Amoureux de vitesse et photographe à ses heures.