Connect with us

Concepts

Peugeot L500 R HYbrid, de la 3D pour rêver un peu

Publié

on

Le 30 mai 1916, la Peugeot L45 pilotée par Dario Resta gagnait la course mythique des 500 miles d’Indianapolis à une vitesse moyenne de 135 km/h. 100 ans plus tard, Peugeot rend hommage à une équipe étonnante, celle des Charlatans qui ont offert à Peugeot trois belles victoires aux Etats-Unis entre 1913 et 1919 sur le circuit de l’Indy 500, en présentant une interprétation futuriste d’une indycar: la L500 R HYbrid.

Les 500 miles d’Indianapolis, c’était ce weekend pour la 100ème édition gagnait par le rookie Alexander Rossi et pilote de réserve chez Manor en F1. Point de Peugeot mais peu importe.

Avec ses voies larges, sa hauteur contenue de 1 mètre et son poids de 1 000 kg, la Peugeot L500 R HYbrid est taillée pour la performance : elle réalise le 0 à 100 km/h en 2,5 secondes et prodigue un 1000 m départ arrêté en 19 secondes. Quid du moteut? L’hybride essence plug-in dérivé la 308 R HYbrid de 500 ch et 730 Nm développée par les équipes Peugeot Sport!

Elle présente des lignes de style qui partent du lion dans la calandre vers le pilote pour terminer – clin d’œil à son ainée – sur un arrière fuselé mettant en scène les trois griffes distinctives des feux arrière qui caractérisent aujourd’hui le style PEUGEOT. Les couleurs sont là encore, reprise de la 308 R HYbrid. Plus grand chose à voir avec une indycar actuelle, si ce n’est qu’il s’agit d’une monoplace.

[quote cite=’Matthias Hossann, responsable Concepts car et avance de phase Peugeot’] Avec la Peugeot L500 R HYbrid, nous avons voulu rendre hommage à cette belle aventure PEUGEOT du début du siècle. Empreint de cet esprit de performance et d’innovation, nous avons voulu proposer une vision sculpturale, élégante et technologique du futur du sport automobile by PEUGEOT [/quote]

Une belle occasion de rêver d’une Peugeot plus sportive, en attendant on risque de la retrouver plus sur console que sur la route…

Via Peugeot.

Photos de la Peugeot L500 R HYbrid

Concepts

Porsche fête ses 70 ans avec la 911 Speedster Concept

Publié

on

Lors de la soirée organisée pour fêter ses 70 ans, Porsche a dévoilé un concept de 911 Speedster. Une production en petite série devrait se faire en 2019.

Conçu pour capturer l’essence de la marque, le concept 911 Speedster est un modèle unique qui offre un aperçu d’une version de série potentielle. C’est un peu hypocrite, car nous avons déjà vu des photos d’espion du modèle de production, mais Porsche a suggéré que la voiture de route ne sera pas dévoilée avant 2019.

Revenant au concept lui-même, Porsche dit que le modèle dispose d’un pare-brise plus court et qui rappelle la 356 Speedster. Le concept a également un capot en fibre de carbone comportant un double bossage qui cache la structure de protection de renversement. Les bosses sont reliées par un troisième feu stop flottant qui illumine le lettrage « Porsche ».

La marque indique juste que le concept reprend en partie le châssis de la GT3. L’incontournable flat-six délivre plus de 500 ch et est couplé à une boîte manuelle à 6 rapports.

Lire la suite

Concepts

Schaeffler présente une RS3 LMS électrique de 1200ch!

Publié

on

Schaeffler 4ePerformance

Schaeffler dévoile le concept car Schaeffler 4ePerformance qui démontre que l’électrique peut être sportif!

L’équipementier Schaeffler, qui est sponsor officiel de l’écurie Audi en Formula E, prouve avec la Schaeffler 4ePerformance, la rapidité avec laquelle la technologie moderne du sport automobile peut être mise sur la route.

Le véhicule entièrement électrique est alimenté par quatre moteurs de Formule E d’une puissance totale de 880 kW (1 200 ch) provenant de la voiture de course ABT Schaeffler FE01, la formula E de la saison 2. Ainsi équipée, le 0 à 200 km/h s’effectue en moins de 7 sec.

ABT Sportline s’est occupée de la carrosserie, qui est une Audi RS3 LMS légèrement modifiée. Le résultat est aussi surprenant qu’impressionnant!

Schaeffler 4ePerformance

Lire la suite

Concepts

La DS X E-Tense développe 1 360 ch sur les roues avant!

Publié

on

DS X E-Tense
Les équipes de DS ont imaginé la sportive de 2035. Cette DS X E-Tense est une vision virtuelle d’un coupé de luxe surpuissant.

La fusion de deux autos, une GT et une barquette, lui donne un côté asymétrique à la Frankenstein. À gauche, on accède au cockpit par une porte en élytre, tressée de carbone et de cuir. Le conducteur est donc en plein air, avec port du casque obligatoire. Il a une position allongée, façon monoplace.

À droite, il y a deux places, protégées par une bulle de verre avec un accès en porte papillon. Le sol est transparent pour voir la route défiler. Ici, c’est le domaine du confort, avec un siège principal ventilé et massant, doté d’une étole en plume sur la partie supérieure. Cette zone est équipée d’un purificateur d’air et d’un diffuseur de parfum. Les fonctions de l’auto sont contrôlées par un assistant personnel sous forme d’hologramme.

« La DS X E-Tense est un fantasme du luxe français pour le client de 2035, un client dont les envies pourront varier, mais qui aura toujours le désir de faire plaisir. »

Ce véhicule est 100 % électrique, avec des moteurs logés dans les roues avant qui développent une puissance de 540 ch. Un mode circuit permet de faire grimper la puissance à 1 360 ch, uniquement sur les roues avant toujours. Un châssis en fibre de carbone maintient la légèreté, et une suspension développée par l’équipe de Formule E s’assure de la tenue de route.

Mais tout ceci est du 100 % virtuel. Hélas…

Lire la suite

Tendance