Comme tous les deux ans, les terres mancelles des 24H accueillent un événement majeur à ne rater sous aucuns prétextes : Le Mans Classic.

Créé en 2002 par Peter Auto ainsi que l’ACO (Automobile Club de l’Ouest), LMC comme l’appelle les passionnés devient le théâtre des plus belles batailles. Le meilleur de l’automobile, la crème de la crème, se rejoint pour 3 jours de folies sur les 13,65km qui composent le circuit des 24H du Mans.

Cette édition 2016 aura marqué l’explosion du record d’entrées, avec 123.000 personnes présentes sur les 3 jours  mais aussi le grand retour du Groupe C Racing (avec plus d’une quarantaine d’autos datant de 1982 à 1993) incarnant l’age d’or de l’endurance aux 24H du Mans.

Samedi 9 juillet à 15 h 30, le sprinter jamaïcain Yohan Blake, partenaire sportif Richard Mille, a lancé le départ du Little Big Mans qui donne aux très jeunes pilotes de 6 à 10 ans l’occasion de vivre un départ dans les mêmes conditions que leurs aînés et de rouler sur l’historique circuit Bugatti. Juste après, le chanteur, auteur, compositeur et producteur Pharrell Williams, également ami de la marque, a brandi le drapeau tricolore pour donner le départ officiel de la course.

Au volant des 550 voitures inscrites, un millier de pilotes se sont relayés nuit et jour. De grands noms du sport automobile et des 24 Heures du Mans comme les champions Henri Pescarolo, Gérard Larrousse, Éric Hélary ou encore Romain Dumas, vainqueur 2016, avaient répondu présent.

L’occasion aussi de réunir différents clubs, partageant leurs passions pour différentes marques et différents modèles. Avec 180 clubs inscrits, ce sont plus de 8500 voitures qui se sont données rendez-vous. Ce fut aussi l’occasion de fêter le centenaire de la marque à l’hélice : BMW ainsi que le 50ème anniversaire de la 1ère victoire de Ford aux 24H du Mans avec leur Ford GT40. En parallèle des courses, la maison de vente Artcurial Motorcars était aussi présente pour organiser une vente aux enchères avec quelques modèles rarissimes comme une Ferrari 250 GT SWB adjugée à 7.600.000€ !

Rendez-vous pour la prochaine édition : 2018 !

Photos du Mans Classic 2016

Amateurs de Groupe C, profitez donc de ces quelques photos, mettant à l’honneur LE plateau de cet événement devenu incontournable…

Via Thomas Capiaux (Facebook / Website)

Previous post

MSO construit une unique 570GT pour Pebble Beach

Next post

MSO HS, une Super Series de 668 ch!

Emeric Cadart

Emeric Cadart

Petrolhead à ses heures perdues, du SP98 coule dans ses veines.
Avec comme réveil le V10 d'une Carrera GT, Emeric est passionné par les supercars, GT mais aussi les petites GTI's.