C’est la nouvelle que l’on ne voulait pas. Audi quitte le Championnat du Monde d’Endurance (WEC) et donc les 24 Heures du Mans en 2017.

Après 18 années et une large domination avec 13 victoires au Mans, Audi et le WEC, c’est 185 courses, 106 victoires, 80 poles et 94 meilleurs tours en course. On se rappellera longtemps de Tom Kristensen (recordman des victoires au Mans avec neuf succès), Allan McNish, Dindo Capello, Romain Dumas, Timo Bernhard, le trio André Lotterer, Marcel Fässler, Benoît Tréluyer, ou encore Loïc Duval.

Nous allons disputer les courses à l’avenir centrées sur l’énergie électrique. Comme nos voitures de production sont de plus en plus tournées vers l’électrique, nos voitures de sport automobile, comme fers de lance technologiques d’Audi, doivent l’être encore plus.

La nouvelle a surement été dur pour les 300 employés du département Motorsport. C’est une page de l’histoire du sport auto qui se tourne.

Audi recentrera ses forces sur la Formule e. Un championnat passionnant (ou pas).

Via Audi.

Le Mans winning Audi prototypes (2000-2014)

Previous post

Le nouveau MINI Countryman a pris de la testostérone!

Next post

BMW étale son catalogue M Performance au SEMA Show

Thomas Boulenger

Thomas Boulenger

Fondateur de SpeedGuerilla. Amoureux de vitesse et photographe à ses heures.