Pour ses 5 ans, l’Aventador devient Aventador S. Un peu comme un iPhone, un S qui signifie une nouvelle aéro, une nouvelle suspension et plus de puissance.

Nouvelle aérodynamique pour plus d’appuis

Il se concentre sur le bouclier avant, les jupes latérales, les prises d’air dorsales comme la SV et le bouclier arrière, moins biseauté. Le diffuseur intègre désormais une canule d’échappement regroupant 3 sorties (4 précédemment). Si au final le design reste le même, l’appui engendré est phénoménal: + 130 % sur l’avant et + 50 % sur l’arrière, en conservant un aileron actif à trois positions.

Plus de puissance

Le V12 6.5L atmo grimpe à 740 ch et 8 500 tr/mn tandis que le couple maxi stagne à 690Nm.

Malgré la hausse de puissance, les performances stagneraient par rapport à la LP 700-4… Elle réalise tout de même le 0 à 100 km/h en 2’’9 mais serait bridée à 350 km/h.

Un train arrière plus agile

L’Aventador hérite des roues arrière directrices de la Centenario (et non pas de la Megane GT). Le dispositif est censé accroître la maniabilité, l’agilité, la stabilité et le grip latéral. Mais il implique surtout une refonte de la suspension, mais aussi un reparamétrage de la direction, des aides à la conduite et du différentiel piloté Haldex.

Fiche technique
Moteur : V12, 6,5 litres, 740 ch à 8 400 tr/mn, 70,3 mkg à 5 500 tr/mn
Transmission : intégrale, 7 rapports robotisés
Poids : 1 575 kg à sec
Performances : 0 à 100 km/h en 2’’9, 350 km/h (bridée)
Tarif : 337.866 €
Commercialisation : printemps 2017

Via Lamborghini.

Photos de la Lamborghini Aventador S

Previous post

La VW Up! GTI arrive d'ici 12 mois!

Next post

La Skoda Octavia RS passe par la case restylage

Thomas Boulenger

Thomas Boulenger

Fondateur de SpeedGuerilla. Amoureux de vitesse et photographe à ses heures.