On vous en parlait en avril dernier, l’interdiction des films teintés à l’avant à plus de 30% arrive désormais à grands pas. Il est temps de se mettre en conformité puisqu’au premier janvier prochain, ceux qui continueront à rouler avec des vitres teintées à plus de 30% s’exposeront à une contravention de 4e classe (amende forfaitaire de 135 euros) et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Pour le CNSR, le surteintage des vitres avant (pare-brise et vitres latérales) représente un danger en matière de sécurité routière puisque, de l’extérieur, il devient difficile de maintenir le contact visuel avec le conducteur et ainsi d’anticiper sa conduite. Le surteintage contribue également à dissimuler des infractions comme l’usage du téléphone au volant ou le défaut de port de la ceinture de sécurité. Enfin, le troisième point mis en avant est celui de l’identification du conducteur ou de son passager, un enjeu important pour les forces de l’ordre en cette période où la menace terroriste reste élevée.

Evidemment il y aura de nombreuses dérogations…

Previous post

#WeAreFast : Rencontre avec POG, 100% Italiennes... quoi que.

Next post

La VW Up! GTI arrive d'ici 12 mois!

Thomas Boulenger

Thomas Boulenger

Fondateur de SpeedGuerilla. Amoureux de vitesse et photographe à ses heures.