Connect with us

Actus

Bentley sort l’artillerie lourde avec la Continental Supersports

Publié

on

Bentley a pris de l’avance sur le salon de Genève en dévoilant le cadeau d’adieu pour la Continental GT : la version Supersports. Comme prévu, il s’agit du modèle le plus extrême de l’histoire de Bentley.

La Continental Supersports conserve le W12 6.0 d’origine Volkswagen, sauf que celui-ci gagne près de 70 ch pour passer à 710 ch et 1017 Nm de couple. Les performances sont évidemment en rapport avec un 0 à 100 en 3,5 secondes et 336 km/h de vitesse de pointe. Cela fait d’elle la Bentley la plus puissante de l’histoire, mais la marque proclame que c’est aussi la 4 places de luxe la plus rapide et la plus puissante de la planète.

Les freins carbone céramique ne sont pas de trop, pourtant la Supersports est la plus légère des Continental GT avec 2280 kg. Elle gagne 20kg grâce à des jantes 21″ spécifiques ou encore 5kg grâce à l’échappement titane optionnel.

L’extérieur perd sa sobriété avec des éléments aérodynamiques en carbone et un aileron fixe sur la malle arrière.

Dans l’habitacle, on retrouve l’ambiance Bentley avec la présentation classique de la Continental, marquée quand même par la présence d’un discret badge Supersports sur la planche de bord.

Via Bentley.

Photos de la Bentley Continental Supersports

Concepts

La DS X E-Tense développe 1 360 ch sur les roues avant!

Publié

on

DS X E-Tense
Les équipes de DS ont imaginé la sportive de 2035. Cette DS X E-Tense est une vision virtuelle d’un coupé de luxe surpuissant.

La fusion de deux autos, une GT et une barquette, lui donne un côté asymétrique à la Frankenstein. À gauche, on accède au cockpit par une porte en élytre, tressée de carbone et de cuir. Le conducteur est donc en plein air, avec port du casque obligatoire. Il a une position allongée, façon monoplace.

À droite, il y a deux places, protégées par une bulle de verre avec un accès en porte papillon. Le sol est transparent pour voir la route défiler. Ici, c’est le domaine du confort, avec un siège principal ventilé et massant, doté d’une étole en plume sur la partie supérieure. Cette zone est équipée d’un purificateur d’air et d’un diffuseur de parfum. Les fonctions de l’auto sont contrôlées par un assistant personnel sous forme d’hologramme.

« La DS X E-Tense est un fantasme du luxe français pour le client de 2035, un client dont les envies pourront varier, mais qui aura toujours le désir de faire plaisir. »

Ce véhicule est 100 % électrique, avec des moteurs logés dans les roues avant qui développent une puissance de 540 ch. Un mode circuit permet de faire grimper la puissance à 1 360 ch, uniquement sur les roues avant toujours. Un châssis en fibre de carbone maintient la légèreté, et une suspension développée par l’équipe de Formule E s’assure de la tenue de route.

Mais tout ceci est du 100 % virtuel. Hélas…

Lire la suite

Videos

La Porsche 911 GT3 RS boucle le Nurburgring en 6:56.4

La caméra embarquée de la Porsche 911 GT3 RS sur le Nurburgring avec Kévin Estre au volant!

Publié

on

Une fois de plus, la 918 Spyder est battue par une Porsche 911 sur le Nürburgring

En effet, Porsche a annoncé que sa dernière 911 GT3 RS récemment révélée au salon de Genève venait de boucler un tour du célèbre circuit sous la barre des 7 minutes aux mains du pilote français Kévin Estre, exactement 6:56.4. Ce qui est 0.6 sec plus rapide que l’hypercar.

Cette performance permet à Porsche de démontrer le travail effectué pour améliorer la GT3 RS. La nouvelle venue offre 20ch de plus que le modèle précédent lancé en 2015, une suspension retravaillée, à des roues arrière directrices au fonctionnement revu, à des jantes en magnésium, à de nouveaux éléments aérodynamiques et à des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 R. Résultat: elle s’est montrée plus rapide de presque 24 sec!

La nouvelle 911 GT3 RS est la troisième Porsche à tourner sous les 7mn sur le Nürburgring, le record de la piste étant détenu par la dernière 911 GT2 RS avec un temps de 6’47″3. Son meilleur tour a été effectué le 16 avril dernier à 11h40 par une température extérieure de 14°C sur une piste à 18°C.

Dévoilée en mars au Salon de Genève 2018, la GT3 RS est disponible en France à partir de 198.335€.

Lire la suite

Actus

BMW officialise la M2 Competition

Publié

on

Après plusieurs fuites, BMW officialise enfin la M2 Competition qui viendra directement remplacer la M2.

Sous le capot, on trouve toujours un six cylindres en ligne de 3.0L, mais il s’agit désormais du S55 de la M4, avec deux turbos et l’ajout d’un filtre à particules pour respecter les dernières normes environnementales.La puissance grimpe à 410 ch contre 370 ch pour la M2 actuelle, et 431 ch pour la M4. Le couple maxi passe de 500 à 550 Nm, entre 2 350 et 7 000 tr/mn. Il est toujours possible de choisir entre la boîte manuelle 6 rapports ou la boîte double embrayage 7 rapports. Avec cette dernière, le 0 à 100 km/h est réalisé en 4,2 sec contre 4.4 sec avec la boite manuelle. La vitesse maxi est limitée à 250 km/h mais il est possible d’opter pour le pack M Driver qui permet de relever la bride à 280 km/h.

La M2 reste évidemment une propulsion. Les réglages ont été revu pour rendre la voiture plus efficace. La direction a été revue, tout comme les interventions de l’ESP. Côté freins, en série, il y a des disques avant de 380 mm et des disques arrière de 370 mm. En option, on peut avoir des 400 et 380 mm pour plus d’efficacité.

Côté look cela reste subtile, mais les connaisseurs auront tout de suite remarqué sur la nouvelle calandre les haricots noirs plus anguleux et les rétroviseurs aérodynamiques M. On trouve également une nouvelle signature lumineuse à LED, un bouclier avant légèrement redessiné qui intègre des entrées d’air plus grandes.

A l’intérieur, BMW propose un nouveau dessin de la planche de bord avec des inserts en fibre de carbone, un bouton de démarrage du moteur désormais en rouge ou encore une instrumentation assombrie.

La production de la BMW M2 Competition commencera en juillet 2018 pour des livraisons dès septembre. Le prix est de 66 950 €.

Lire la suite

Tendance