Après le restylage du GLA, c’est au tour de celui de l’AMG GT S. En plus Mercedes en profite pour présenter l’AMG GT C Coupé après la GT C Cabriolet vue à Paris.

L’AMG GT C inaugure une nouvelle identité visuelle à l’avant avec une calandre dite « Panamericana » constituée de 15 lamelles chromées verticales et des ailes arrière élargies. Tout la gamme profite de ce restylage inspiré de la version GT3 de course.

L’aérodynamique est particulièrement travaillé. On trouve par exemple des lamelles dans le bouclier avant qui s’ouvrent ou se ferment en fonction des besoins de refroidissement du moteur. À l’arrière, l’aileron actif se déploie en fonction de la vitesse. La suspension pilotée et le différentiel à glissement limité sont également de la partie sur le GT C Coupé, de même que les roues arrière directrices héritées de la GT R !

Côté mécanique, le V8 4.0L grimpe à 557 chevaux sur la GT C. Le 0 à 100 km/h est annoncé en 3,7 secondes et une vitesse de pointe de 317 km/h. À noter que les Mercedes AMG GT et GT S profitent également du salon de Détroit 2017 pour grimper en puissance : elles passent respectivement de 462 et 510 ch à 476 et 522 chevaux !

Petit récapitulatif:

  • AMG GT: 476 ch
  • AMG GT S: 522 ch
  • AMG GT C: 557 ch
  • AMG GT R: 585ch

Pour terminer, Mercedes présente à Détroit l’édition de lancement de la GT C Coupé baptisée « Edition 50 ». Un chiffre qui fait référence aux 50 ans de la marque d’Affalterbach, né en 1967. Elle profite d’une teinte gris mat ou blanc, des chromes extérieurs foncés, et un intérieur mêlant le noir et le gris.

Via Mercedes.

Photos de la Mercedes AMG GT-S 2017

Photos de la Mercedes AMG GT C Edition 50

Previous post

Au tour de la Porsche 911 GTS de passer au turbo

Next post

#WeAreFast : Rencontre avec TakeItEasy et sa GT-R... survitaminée.

Thomas Boulenger

Thomas Boulenger

Fondateur de SpeedGuerilla. Amoureux de vitesse et photographe à ses heures.