Connect with us

Circuit

24H du Nürburgring 2017 : les forces en présence !

Publié

on

A trois jours du départ de la grande Messe allemande de l’endurance, les écuries de pointe sont aux aguets et prêtes à en découdre. Petit tour d’horizon avant le début des hostilités.

Ils arrivent ! Les concurrents à la 44e édition des 24H du Nürburgring ont pris place dans les paddocks du circuit allemand ces derniers jours. Derniers réglages, derniers coups de polish, pesages, vérifications techniques, briefing… On y est, les 24H vont pouvoir commencer ! Excités ? Les pilotes le sont sans aucun doute. Visière baissée, ils seront à l’attaque couteau entre les dents pendant toutes les heures du jour et de la nuit ! Et que dire des fans, qui ont installé leurs tentes et autres échafaudages farfelus dans la forêt depuis plus d’une semaine ! Excités, nous le sommes aussi, tant cette course représente le pinacle de l’endurance ! Nous couvrirons l’intégralité de l’évènement, et nous trépignons d’impatience à l’idée de nous rendre sur place ce vendredi.

Cette année encore, la bataille sera rude ! Après le succès, que dis-je, le triomphe de Mercedes l’an passé, la concurrence que représente Porsche, Audi, et BMW auront la volonté de montrer leur supériorité. Et ils vont s’y employer avec les grands moyens ! Faisons le tour des forces en présence cette année :

  • Mercedes : 1-2-3-4 : La victoire écrasante des Mercedes AMG GT3 de l’année passée sera difficile à reproduire. Toutefois, il ne serait pas surprenant d’en retrouver une en haut du podium dimanche soir tant l’auto à l’étoile semble à son aise sur la Nordschleife ! Pour cela, Mercedes ne fait pas dans la dentelle avec pas moins de sept AMG GT3 engagées au départ ! Les trois voitures du Team Black Falcon seront notamment à surveiller de près, tant leur expérience pourrait faire la différence dans les moments importants. On n’oublie pas non plus le Haribo Racing Team ainsi que le HTP Motorsport qui seront sans aucun doute dans le coup pour les premières places.

Audi : Comment ne pas évoquer Audi comme sérieux prétendant au titre ? Avec trois victoires sur les cinq dernières années, la marque aux anneaux sera à surveiller de près ! On compte cette année encore six R8 LMS GT3 (oui, car quelques nouvelles R8 LMS GT4 sont également inscrites) sur la grille de départ ! Les très expérimentés teams Phoenix Racing, WRT, Land Motorsport et Car Collection représenteront les couleurs d’Ingolstadt avec brio, et quelques pilotes de renom tels que Marcel Fässler ou encore René Rast.

BMW : Le doux feulement des Z4 GT3 a laissé la place au terrifiant barouf des M6 GT3 l’an passé. Si BMW n’a plus gagné aux 24h du Nürburgring depuis 2010, la M6 GT3 a connu bon nombre de succès en VLN l’an passé ! Il faudra donc également compter sur les cinq M6 engagées par la firme de Munich, représentée par les équipes Schubert Motorsport, Wochenspiegel, Falken Motorsport, et Schnitzer Motorsport. Là encore, on retrouve de beaux noms avec notamment Augusto Farfus, Alexander Lynn, ou encore Jörg Müller.

Porsche : Plus victorieux depuis 2011, Porsche est revenu l’année passée en tant que constructeur (par l’intermédiaire du Manthey Racing) avec la ferme intention de récupérer son trône. Si la 991 GT3R n’était pas au point en 2016, cette année 2017 semble être la bonne pour la marque de Zuffenhausen ! En effet, les deux premières manches du VLN ont vu le succès du Manthey Racing, et des pilotes français Romain Dumas, Patrick Pilet et Fred Makowiecki. Richard Lietz est également de la fête du côté des pilotes d’usine ! N’oublions pas non plus les 911 des team Falken Motorsport et Frikadelli Racing, qui ne manqueront pas de venir pimenter les débats.

L’outsider,  Scuderia Cameron Glickenhaus : Enfin, le Team de l’américain James Glickenhaus fait figure d’outsider avec deux SCG 003C plus performantes que jamais, qui sont passées à deux doigts de rafler la mise à la course qualificative. La fiabilité sera-t-elle au rendez-vous pendant 24h ? Seul l’avenir nous le dira, mais nous souhaitons le meilleur à cette équipe presque familiale qui génère une sympathie naturelle à leur égard.

Vous l’aurez bien compris, cette édition des 24H du Nürburgring s’annonce encore une fois mémorable ! Et nous n’avons même pas parlé de tout le reste du plateau….

On vous donne rendez-vous ce week-end sur la Nordschleife ! Et pour vous faire patienter, voici quelques photos de la course qualificative que nous avons suivi il y a quelques semaines !

Crédits Récit et Photos : Nicolas Verneret pour www.speedguerilla.com

Formule E

FE – Apocalypse à Hong Kong

Qui a dit que la FE était ennuyeuse?

Publié

on

FE - Apocalypse à Hong Kong

Des crashs en qualifications, la pole position en franchissant la ligne en tête à queue et une course pleine de dépassements et d’action, cela a certainement rappelé aux fans de sport automobile que la Formule E ne manquait pas d’intérêt.

Course 1

Lors des qualifications, Nico Prost embarque le mur avec lui…

Puis Jean Eric Vergne réalise la pole en … tête à queue!

Le pilote Français assure avec un temps de 1: 03: 568!

FE – Apocalypse à Hong Kong

Jean-Éric Vergne devançait Sam Bird, Nick Heidfeld et Daniel Abt sur la grille de départ. Mais dès le premier tour, le drapeau rouge a été agité lorsqu’André Lotterer s’est retrouvé dans le mur, un certain nombre de pilotes se retrouvant coincés derrière lui…

Après la relance, Sam Bird réalise un dépassement musclé sur Vergne pour prendre la tête de la course.

On a évité le pire dans les stands avec un arrêt catastrophe de Sam Bird. Les commissaires lui ont annoncé un drive through mais la configuration du circuit lui a permis de rester en tête malgré cette pénalité!

Superbe dépassement de Nelson Piquet Jr.!

Bird remporte sa sixième victoire en Formule E et première de la saison avec une dizaine de secondes d’avance sur Vergne et Heidfeld.

FE - Apocalypse à Hong Kong

Course 2

Deuxième round le dimanche, avec un départ sous safety car. La raison? La direction de course était dans l’incapacité de donner le départ car les cinq feux étaient en panne! Après avoir réalisé la pole, Felix Rosenqvist a complétement raté son premier virage. Le pilote de la Mahindra se voit reléguer directement à la 11ème place. Edoardo Mortara prend alors le contrôle de la course.

Le pilote issu du DTM réalisait une course de haut-vol, surtout pour un rookie. C’était vrai jusqu’au dernier tour où un tête à queue lui prive la victoire. Daniel Abt ne pouvait pas rêver mieux!

Le pilote Audi empoche la victoire, suivi du poleman Felix Rosenqvist et Mortara en troisième position. C’est la première victoire de Daniel Abt en Formule E, il repart avec 25 points, ça tombe bien, il fêtait ses 25 ans! Il pourra remercier Mortara pour ce joli cadeau.

Daniel Abt

À noter l’accident d’André Lotterer au tout dernier virage. Le pilote Techeetah a vécu un véritable calvaire ce weekend. On souhaite de meilleurs résultats à celui qu’on a tant vu briller en endurance.

MAJ: Daniel Abt a été disqualifié. En cause, des autocollants de sécurité FIA (code-barres) sur l’onduleur et le MGU du groupe moto-propulseur de la monoplace Audi Sport ne correspondant pas à ceux déclarés sur le passeport technique fourni pour la manche d’ouverture de la saison 2017-2018. Audi a fait appel.

Lire la suite

Formule E

Audi électrifie Hong Kong

Audi est prêt pour le premier rendez-vous de la saison 4 de Formule E à Hong Kong !

Publié

on

Audi FE Hong Kong

Audi est prêt pour le premier rendez-vous de la saison 4 de Formule E à Hong Kong.

Dans cette vidéo, la Formule E d’Audi traverse la ville de Hong Kong et laisse une trace de lumière et d’électricité dans l’air… A voir!

Vous pouvez retrouver l’e-tron FE04 pilotée par Daniel Abt et Lucas di Grassi.

Lire la suite

Circuit

VW revoit sa Golf GTI TCR pour 2018

Publié

on

VW Golf gti tcr 2018

La Volkswagen Golf GTI TCR se paye une séance de chirurgie esthétique pour 2018 avec de nouveaux boucliers inspirés de la GTI de route.

Présentée lors de l’Essen Motor Show en Allemagne, la Golf GTI TCR est déjà prête pour la nouvelle saison. VW a améliorer le refroidissement et l’appui aérodynamique tout en réduisant la traînée.

« Le nouveau look de la Golf GTI TCR résulte d’une coopération étroite avec Volkswagen Design, ce qui nous permet de souligner le lien étroit existant entre le modèle de production et la version course. Par exemple, le moteur provient directement de la production en série, et ne nécessite qu’un ajustement minimal pour la compétition, ce qui prouve que le Golf GTI constitue la base parfaite pour nos voitures de course. »

Sven Smeets, directeur de VW Motorsport.

Mécaniquement, pas de changement, la réglementation étant toujours respectée.On retrouve donc le 2.0L turbo de 350ch et 420Nm de couple. Cette Golf GTI TCR est capable de réaliser le 0 à 100 km/h en 5,2 sec.

Attendue à un tarif à 90000€ HT, cette nouvelle Golf devrait perpétuer le succès connu par la Golf TCR actuelle. Dont la victoire en classe TCR dans le fameux championnat VLN sur le Nurburgring, et plusieurs victoires en TCR International Series.

Lire la suite

Tendance