Connect with us

Endurance

Toyota réalise une pole historique aux 24H du mans

Publié

on

Le constructeur japonais a frappé un grand coup sur cette 85e édition des 24 Heures du Mans en réalisant le meilleur temps des qualifications avec un temps record de 3’14 »791 réalisée par Kamui Kobayashi sur la Toyota TS050 – Hybrid n°7.

[quote]C’est un tour incroyable, la voiture était incroyable, et nous avons attaqué sans avoir un seul souci dans le trafic. Ça dépasse toutes nos espérances. C’est rare de dire cela, mais c’est un tour parfait. C’est cool d’être le plus rapide de l’histoire au Mans!

Kamui Kobayashi[/quote]

Toyota confirme son statut de favori en plaçant aussi la n°8 sur la première ligne. Reléguées au 2ème rang, la Porsche 919 Hybrid n°1 s’élancera de la 3e place devant la n°2 qui n’aura pas été exempte de problèmes. La Toyota n°9 reste en embuscade à la 5e place.

En LMP2, dès le début de la 2ème séance du jour, Alex Lynn place l’Oreca n°26 du G-Drive Racing en tête en roulant en 3’25 »352. Un chrono qui ne sera plus battu. Derrière, la bagarre a fait rage entre la voiture n°25 du CEFC Manor TRS Racing et la n°38 du Jackie Chan DC Racing.

En LMGTE Pro, Aston Martin Racing est toujours dominateur et c’est la Vantage n°97 qui s’octroie la pole position de la catégorie en 3’50 »837. Elle est suivie par la Ferrari 488 GTE n°51 d’AF Corse et l’autre Aston Martin n°95.

Enfin, en LMGTE Am, Fernando Rees au volant de la Chevrolet Corvette C7 R n°50 de Larbre Competition signe un excellent temps en 3’52 »843 et s’adjuge la pole de la catégorie devant l’Aston Martin Vantage n°92 et la Ferrari n°62 de l’équipe Scuderia Corsa.

Le départ de la 85e édition des 24 Heures du Mans sera donné samedi 17 juin à 15 heures.

La grille de départ des 24h du Mans 2017

1. (LMP1) Conway/Kobayashi/Sarrazin – Toyota – 3’14 »791
2. (LMP1) Buemi/Davidson/Nakajima – Toyota – 3’17 »128 – 2 »337
3. (LMP1) Jani/Lotterer/Tandy – Porsche – 3’17 »259 – 2 »468
4. (LMP1) Bernhard/Bamber/Hartley – Porsche – 3’18 »067 – 3 »276
5. (LMP1) Lapierre/Kunimoto/Lopez – Toyota – 3’18 »625 – 3 »834
6. (LMP1) Webb/Kraihamer/Bonanomi – CLM Nismo ByKolles – 3’24 »170 – 9 »379

7. (LMP2) Rusinov/Thiriet/Lynn – ORECA-Gibson G-Drive – 3’25 »352 – 10 »561
8. (LMP2) Gonzalez/Trummer/Petrov – ORECA-Gibson Manor TRS – 3’25 »549 – 10 »758
9. (LMP2) Tung/Laurent/Jarvis – ORECA-Gibson Jackie Chan DC – 3’25 »911 – 11 »120
10. (LMP2) Prost/Canal/Senna – ORECA-Gibson Vaillante Rebellion – 3’26 »736 – 11 »945
11. (LMP2) Piquet/Heinemeier Hanson/Beche – ORECA-Gibson Vaillante Rebellion – 3’26 »811 – 12 »020
12. (LMP2) Graves/Hirschi/Vergne – ORECA-Gibson Manor TRS – 3’26 »871 – 12 »080
13. (LMP2) Perrodo/Vaxivière/Collard – ORECA-Gibson TDS – 3’27 »108 – 12 »317
14. (LMP2) Panciatici/Ragues/Negrao – Alpine-Gibson Signatech – 3’27 »517 – 12 »726
15. (LMP2) Cheng/Gommendy/Brundle – ORECA-Gibson Jackie Chan DC – 3’27 »535 – 12 »744
16. (LMP2) Aleshin/Sirotkin/Shaitar – Dallara-Gibson SMP – 3’27 »782 – 12 »991
17. (LMP2) Dumas/Menezes/Rao – Alpine-Gibson Signatech – 3’28 »051 – 13 »260
18. (LMP2) Guibbert/Trouillet/Winslow – ORECA-Gibson Graff – 3’28 »368 – 13 »577
19. (LMP2) Allen/Matteli/Bradley – ORECA-Gibson Graff – 3’28 »891 – 14 »100
20. (LMP2) Rojas/Hirakawa/Gutierrez – ORECA-Gibson G-Drive – 3’28 »937 – 14 »146
21. (LMP2) Owen/de Sadeleer/Albuquerque – ORECA-Gibson United – 3’29 »151 – 14 »360
22. (LMP2) Hedman/Hanley/Rosenqvist – ORECA-Gibson Dragoonspeed 10 Star – 3’29 »777 – 14 »986
23. (LMP2) Lammers/Van Eerd/Barrichello – Dallara-Gibson Nederland – 3’29 »976 – 15 »185
24. (LMP2) Lacorte/Sernagiotto/Belicchi – Dallara-Gibson Cetilar Villorba – 3’30 »014 – 15 »223
25. (LMP2) Patterson/McMurry/Capillaire – Ligier-Gibson Algarve – 3’30 »164 – 15 »373
26. (LMP2) Barthez/Buret/Berthon – Ligier-Gibson Panis Barthes – 3’31 »346 – 16 »555
27. (LMP2) Moore/Hanson/Chandock – Ligier-Gibson Tockwith – 3’32 »536 – 17 »745
28. (LMP2) Konopka/Calko/Breukers – ORECA-Gibson Arc Bratislava – 3’33 »921 – 19 »130
29. (LMP2) Lafargue/Lafargue/Zollinger – Ligier-Gibson IDEC – 3’36 »230 – 21 »439
30. (LMP2) Keating/Bleekemolen/Taylor – Riley-Gibson Keating – 3’37 »007 – 22 »216
31. (LMP2) Nicolet/Nicolet/Maris – Ligier-Gibson Eurasia – 3’42 »660 – 27 »869

32. (GTE Pro) Turner/Adam/Serra – Aston Martin – 3’50 »837 – 36 »046
33. (GTE Pro) Calado/Pier Guidi/Rugolo – Ferrari AF Corse – 3’51 »028 – 36 »237
34. (GTE Pro) Thiim/Sorensen/Stanaway – Aston Martin – 3’51 »038 – 36 »247
35. (GTE Pro) Rigon/Bird/Molina – Ferrari AF Corse – 3’51 »086 – 36 »295
36. (GTE Pro) Briscoe/Westbrook/Dixon – Ford Ganassi USA – 3’51 »232 – 36 »441
37. (GTE Pro) Magnussen/Garcia/Taylor – Corvette – 3’51 »484 – 36 »693
38. (GTE Pro) Christensen/Estre/Werner – Porsche – 3’51 »847 – 37 »056
39. (GTE Pro) Mücke/Pla/Johnson – Ford Ganassi UK – 3’51 »991 – 37 »200
40. (GTE Pro) Priaulx/Tincknell/Derani – Ford Ganassi UK – 3’52 »008 – 37 »217
41. (GTE Pro) Gavin/Milner/Fässler – Corvette – 3’52 »017 – 37 »226
42. (GTE Pro) Vilander/Fisichella/Kaffer – Ferrari Risi – 3’52 »138 – 37 »347
43. (GTE Pro) Hand/Müller/Kanaan – Ford Ganassi USA – 3’52 »178 – 37 »387

44. (GTE Am) Lietz/Makowiecki/Pilet – Porsche – 3’52 »593 – 37 »802
45. (GTE Am) Rees/Brandella/Philippon – Corvette Larbre – 3’52 »843 – 38 »052
46. (GTE Am) Dalla Lana/Lamy/Lauda – Aston Martin – 3’53 »233 – 38 »442
47. (GTE Am) MacNeil/Sweedler/Bell – Ferrari Scuderia Corsa – 3’53 »312 – 38 »521
48. (GTE Am) Ried/Cairoli/Dienst – Porsche Dempsey Proton – 3’53 »381 – 38 »590
49. (GTE Am) Cameron/Scott/Cioci – Ferrari Spirit of Race – 3’53 »641 – 38 »850
50. (GTE Am) Smith/Stevens/Vanthoor – Ferrari JMW – 3’53 »977 – 39 »186
51. (GTE Am) Krohn/Jonsson/Bertolini – Ferrari DH – 3’54 »088 – 39 »297
52. (GTE Am) Yoluc/Yankee/Bell – Aston Martin TF – 3’54 »319 – 39 »528
53. (GTE Am) Howard/Gunn/Bryant – Aston Martin Beachdean AMR – 3’54 »328 – 39 »537
54. (GTE Am) Long/Al Faisal/Hedlund – Porsche Proton – 3’54 »621 – 39 »830
55. (GTE Am) Mok/Sawa/Griffin – Ferrari Clearwater – 3’54 »955 – 40 »164
56. (GTE Am) Wee/Katoh/Parente – Ferrari Clearwater – 3’54 »994 – 40 »203
57. (GTE Am) Bachler/Lemeret/Al Qubaisi – Porsche Proton – 3’55 »468 – 40 »677
58. (GTE Am) Flohr/Castellacci/Beretta – Ferrari Spirit of Race – 3’56 »301 – 41 »510
59. (GTE Am) Wainwright/Barker/Foster – Porsche Gulf – 3’56 »469 – 41 »678
60. (GTE Am) Nielsen/Balzan/Curtis – Ferrari Scuderia Corsa – 3’58 »249 – 43 »458

Endurance

Aston Martin Vantage GTE: Prête pour le WEC!

Publié

on

Aston Martin Vantage GTE 2018

Après avoir dévoilé sa nouvelle Vantage pour la route, Aston Martin ne perd pas de temps et lève le voile sur la nouvelle Vantage GTE!

La Vantage GTE est construite exclusivement pour participer au WEC ( World Endurance Championship ) et donc les 24H du Mans. Aston Martin Racing a déjà parcouru plus de 13000 km d’essais, dont un run de 30 heures non-stop sur le circuit de Navarra en Espagne.

Dessinée et conçue dans les locaux de Banbury, elle est le résultat d’un travail chapeauté par le directeur technique Dan Sayers, à qui l’on doit déjà la V8 Vantage GTE qui a décroché pas moins de 37 victoires en WEC! Principales différences avec sa glorieuse jeune retraitée, la nouvelle Vantage GTE récupère le V8 suralimenté de 4.0L d’origine AMG et Michelin vient remplacer Dunlop en tant que manufacturier pneumatique.

Plus puissant que la version route, le V8 développerait au minimum 530 ch. Le couple devrait être équivalent, par contre la boite automatique ZF laisse sa place à une boite séquentielle de course à 6 rapports. Les deux voitures utilisent une suspension similaire à l’avant et à l’arrière, mais la GTE reçoit des barres anti-roulis réglables et des amortisseurs réglables Ohlins. Les freins sont également améliorés avec des étriers avant à six pistons et des étriers arrière à quatre pistons fournis par Alcon. Je ne parle même pas de l’aérodynamique, qui n’a absolument rien à voir, ni la rigidité de la caisse…

Au volant, Darren Turner, Jonny Adam, Nicki Thiim et Marco Sorensen ont été conservés et sont rejoints par le Britannique Alex Lynn

Photos de l’Aston Martin Vantage GTE 2018

Lire la suite

Endurance

La BMW M8 GTE avant celle de route!

Publié

on

La BMW Série 8 Coupé n’est pas encore sortie et encore moins la M8. Cela n’empêche pas BMW de présenter la version finale de la M8 GTE de course à Francfort!

[quote]La BMW M8 GTE est le nouveau vaisseau amiral de notre flotte GT. Pour nous, la présentation de la voiture non camouflée est une étape importante du chemin nous menant vers sa première sortie en compétition, aux 24 Heures de Daytona. Le développement de la BMW M8 GTE suit sa route, dans les temps, et nous avons hâte de la voir se battre pour la gagne dès 2018.

Jens Marquardt, Directeur de BMW Motorsport[/quote]

Elle reçoit le V8 4.0 biturbo d’environ 500 ch, accouplé à une boîte de vitesses à six rapports. On retrouve les lignes de la future M8, sous ces courbes (magnifiques ) sans parler de la déco ( magnifique aussi ), c’est une vraie voiture de course. Elle répond bien évidemment au règlement de la catégorie GTE : châssis spécifique, structure renforcée en fibres de carbone, pour un poids total de 1220 kg et trains roulants spéciaux.

Bien évidemment, certaines données sont amenées à évoluer en fonction de la BoP régissant la catégorie. Cette Balance de Performance permet de mettre toutes les autos sur un pied d’égalité. Pas forcément une bonne chose quand on voit une vielle Aston Martin gagner les 24H du Mans devant des Ferrari 488 GTB et Ford GT hyper modernes… mais c’est à l’appréciation de chacun.

BMW fera donc son retour l’an prochain aux 24 Heures du Mans après six ans d’absence du côté de la Sarthe. La première sortie en compétition pour cette M8 GTE est prévue pour le mois de janvier prochain, à l’occasion des 24 heures de Daytona, en Floride.

Photos de la BMW M8 GTE

Lire la suite

Circuit

WEC 6H du Nürburgring : les photos !

Publié

on

En manque d’endurance en cette période de trêve estivale ? Nous avons fait le plein d’images aux 6H du Nürburgring le mois dernier, juste pour vous !

(suite…)

Lire la suite

Tendance