Connect with us

Endurance

Porsche quitte le WEC, la fin d’une époque…

Publié

on

Porsche 919 LMP1

La rumeur n’en est désormais plus une. Porsche a confirmé ce vendredi matin l’arrêt de son programme LM P1 en WEC à la fin de la saison en cours et une nouvelle prise de direction pour son programme motorsport avec une arrivée prévue en Formule E en 2019-2020.

De nouvelles orientations

La marque allemande a décidé de se tourner vers la discipline qui monte, comme en témoignent les arrivées successives d’Audi, BMW, et Mercedes, et de laisser Toyota seul constructeur pour le moment présent en LMP1 en 2018.

[quote]Saisir l’opportunité de la Formule E et réussir dans cette catégorie sont la suite logique de notre projet Mission E.

Michael Steiner, chargé de la Recherche et du Développement.[/quote]

La nouvelle orientation de la marque en sport automobile est en cohérence avec la stratégie de l’entreprise pour les années à venir jusqu’à l’horizon 2025. Dans le cadre de cette stratégie, Porsche entend en effet miser sur une offre comprenant notamment des voitures qui s’inscrivent dans la plus pure tradition des modèles GT et des voitures de sport entièrement électriques, à l’instar de la Mission E, le premier modèle tout-électrique de la marque.

Formule E, la championnat à la mode

La Formule E est le premier championnat international au cours duquel s’affrontent des monoplaces propulsées par un moteur électrique. Ce championnat lancé le 13 septembre 2014 par la FIA. Contrairement à la plupart des autres championnats, la saison commence en automne et se termine l’été. Les épreuves sont disputées sur des circuits urbains. Ainsi, la compétition s’invite au coeur des villes, au plus près des spectateurs.

Retour sur 4 ans aux plus haut niveaux

Après quatre années extrêmement réussies, marquées par trois victoires d’affilée aux 24 Heures du Mans et deux doubles titres (constructeurs et pilotes) de champion du monde en 2015 et 2016, Porsche quitte la catégorie LMP1. Cette année, l’équipe d’usine de Weissach entend défendre ses deux titres de champion du monde. La saison s’achèvera le 18 novembre prochain, à Bahreïn.

L’équipe LMP1 sera maintenue dans son intégralité au sein de Porsche, y compris les pilotes d’usine. Outre la participation à d’autres compétitions automobiles et la préparation intensive en vue de l’engagement en Formule E, Porsche étudie d’autres possibilités d’engagement et d’autres domaines de développement.

On sait que la marque a notamment assisté aux dernières réunions de motoristes en F1.

Plus d’investissement en GT

Le programme GT avec la 911 RSR, en WEC et en IMSA, et avec la 911 GT3 R sera maintenu avec même un renforcement de son engagement.

[quote]La diversité des constructeurs engagés et la qualité des deux championnats d’endurance, le WEC et l’IMSA, nous ont convaincus de renforcer notre engagement et de concentrer nos efforts sur la 911 RSR. Nous voulons être numéro un. Pour cela, il nous faut investir en conséquence.[/quote]

La compétition et le lien avec les voitures de série sont de toutes évidences un attrait fort pour les constructeurs automobiles.

Endurance

La BMW M8 GTE comme vous ne l’avez jamais vu

Lors d’une séance d’essai intensif avec sa nouvelle M8 GTE, les équipes de DJI ( constructeur de drone et caméra ) s’est invité et nous propose des images exclusives de la nouvelle machine d’endurance allemande.

Publié

on

BMW M8 GTE

Lors d’une séance d’essai intensif avec sa nouvelle M8 GTE, les équipes de DJI ( constructeur de drone et caméra ) s’est invité et nous propose des images exclusives de la nouvelle machine d’endurance allemande.

Durant les trois jours de roulage organisés dans le sud de la France, sur le Circuit Paul Ricard, la BMW M8 GTE a notamment réalisé avec succès sa première simulation de 24 heures. Martin Tomczyk, António Félix da Costa, Philipp Eng et Alexander Sims s’en sont partagé le volant.

 

Lire la suite

Endurance

Reiter améliore sa KTM X-Bow GT4

L’Autrichienne revient encore plus radicale en 2018 dans sa version GT4!

Publié

on

KTM X-bow GT4 Reiter 2018

Cela fait 3 ans que Reiter construit, sur la base de la KTM, une X-Bow GT4 de course capable de s’aligner en GT4 European Series, Pirelli World Challenge ou encore en VLN sur le Nurburgring. Depuis le temps, d’autres constructeurs ont rejoint la catégorie, voici donc la réponse de Reiter pour 2018…

La KTM X-Bow GT4 est développée par la structure Reiter Engineering, partenaire de Lamborghini lorsqu’il s’agit de préparer des voitures pour la course. La réduction des coûts d’exploitation a été au cœur de la problématique de Reiter qui a ainsi installé une nouvelle transmission Holinger, ou encore une nouvelle gestion moteur Motec M142.

« Bien que nous disposions déjà d’un véhicule GT4 offrant le meilleur rapport qualité-prix, nous voulons réduire davantage les coûts pour les équipes et les pilotes avec ces mises à jour. »

Hans Reiter

Cette nouvelle transmission Holinger plus robuste promet de gérer plus de 800Nm de couple et de parcourir 100000 km sans problème, soit deux fois plus de distance pour la suspension améliorée. L’unité de contrôle du moteur, le système électrique, le faisceau de câbles, le panneau de commande, le contrôle de la traction … tout a été amélioré pour fonctionner plus longtemps, ce qui est vital pour les courses d’endurance.

Si vous vouliez en acquérir une, il vous en coutera plus de 180 000 €. Le carnet de commande étant plein jusqu’en février, il faudra se montrer patient avant de débourser les 180 000 € pour  l’acquisition du jouet. Au passage, l’écurie britannique Greensall Motorsport  qui sévit en Championnat de France FFSA GT, alignera un exemplaire de la X-Bow GT4 en 2018. Elle sera  engagée en catégorie Am.

Lire la suite

Endurance

Aston Martin Vantage GTE: Prête pour le WEC!

Publié

on

Aston Martin Vantage GTE 2018

Après avoir dévoilé sa nouvelle Vantage pour la route, Aston Martin ne perd pas de temps et lève le voile sur la nouvelle Vantage GTE!

La Vantage GTE est construite exclusivement pour participer au WEC ( World Endurance Championship ) et donc les 24H du Mans. Aston Martin Racing a déjà parcouru plus de 13000 km d’essais, dont un run de 30 heures non-stop sur le circuit de Navarra en Espagne.

Dessinée et conçue dans les locaux de Banbury, elle est le résultat d’un travail chapeauté par le directeur technique Dan Sayers, à qui l’on doit déjà la V8 Vantage GTE qui a décroché pas moins de 37 victoires en WEC! Principales différences avec sa glorieuse jeune retraitée, la nouvelle Vantage GTE récupère le V8 suralimenté de 4.0L d’origine AMG et Michelin vient remplacer Dunlop en tant que manufacturier pneumatique.

Plus puissant que la version route, le V8 développerait au minimum 530 ch. Le couple devrait être équivalent, par contre la boite automatique ZF laisse sa place à une boite séquentielle de course à 6 rapports. Les deux voitures utilisent une suspension similaire à l’avant et à l’arrière, mais la GTE reçoit des barres anti-roulis réglables et des amortisseurs réglables Ohlins. Les freins sont également améliorés avec des étriers avant à six pistons et des étriers arrière à quatre pistons fournis par Alcon. Je ne parle même pas de l’aérodynamique, qui n’a absolument rien à voir, ni la rigidité de la caisse…

Au volant, Darren Turner, Jonny Adam, Nicki Thiim et Marco Sorensen ont été conservés et sont rejoints par le Britannique Alex Lynn

Photos de l’Aston Martin Vantage GTE 2018

Lire la suite

Tendance